Yigit Sezgin, un stratège turc aux manettes de la politique commerciale d’AccorHotels en Afrique

 |   |  664  mots
(Crédits : AccorHotels)
AccorHotels nourrit de fortes ambitions pour ses activités en Afrique qu’il ne cesse de décupler. Entre chantiers hôteliers, projets et acquisitions, le leader mondial du voyage et du lifetstyle multiplie les cartes sur le marché régional. Désormais, c’est à Yigit Sezgin, un stratège turc, nommé directeur commercial Moyen-Orient et Afrique, que reviennent les rênes de la politique commerciale du groupe à travers le Continent. Portrait.

Un sourire qui ne quitte presque jamais son visage, un air toujours engagé, au-delà de ses compétences techniques -car il en a- c'est toute cette aura que Yigit Sezgin emmène avec lui chez AccorHotels qu'il rejoint en qualité de directeur commercial pour la zone Moyen-Orient et Afrique. Le géant hôtelier français a annoncé sa nomination mercredi 28 novembre dans un communiqué.

Diplômé de Harvard Business School en Leadership Development, après avoir été formé au début des années 1990 au business, management, marketing et Hospitality à la Bogazici University dans son pays, la Turquie, Yigit Sezgin est un fin stratège qui cumule plus de 20 ans d'expérience.

Expert du luxe !

Sezgin n'a pas hésité à renoncer à un poste de directeur général chez Bilgili Holding, un groupe turc d'investissement de premier plan consacré au développement de l'immobilier et du tourisme en Turquie et ailleurs. A ce titre, il gérait une gamme de produits luxe et lifestyle, dont W Istanbul Hotel et Ritz Carlton Residences de Marriott International, le Soho House de l'homme d'affaires britannique Nick Jones, le hongkongais Peninsula Hotel et Mandarin Oriental Residences ou encore le singapourien Aman Resort,pour ne citer que cela.

Et le luxe, Sezgin y a passé toute sa carrière. Passé chez des géants tels que Hilton Worldwide, Ritz-Carlton ou encore Radisson Hotel Group où il a notamment agi en tant que responsable mondial des ventes et du marketing. Toutes ses fonctions l'ont emmené à parcourir le globe et notamment l'Afrique. Mais ce sera la première fois que son portefeuille se concentrera autant -en partie- au Continent où AccorHotels multiplient les cartes ces dernières années et particulièrement en 2018 qui a vu le rachat du groupe sud-africain Mantis et du suisse Mövenpick, le lancement d'un fonds dédié de un milliard de dollars, l'entrée en service de nouveaux établissements, le lancement de projets de construction d'hôtels comme au Ghana, sans parler de la longue liste de chantiers en cours qui font du leader mondial du voyage et du lifestyle l'un des plus grands investisseurs hôteliers en Afrique.

«Poste critique»

Au siège d'AccorHotels Moyen-Orient et Afrique à Dubaï, le CEO, Mark Willis, se réjouit que Yigit Sezgin ait accepté l'offre du groupe français pour occuper «ce poste critique» qu'est celui de directeur général.

«Il jouera un rôle fondamental dans la consolidation de notre activité commerciale au Moyen-Orient et en Afrique, en améliorant nos performances et en offrant de meilleurs rendements à nos précieux partenaires et parties prenantes».

Le rôle de Sezgin au sein du top management régional consistera à superviser tous les services commerciaux de la région, notamment, le support à la vente, le numérique, le marketing des marques, la communication, la fidélisation clients et les partenariats, la veille stratégique ou surveillance concurrentielle et la gestion des revenus.

Parmi les priorités inscrites à son cahier de charges, l'on relève la transformation numérique du groupe en Afrique et au Moyen-Orient, notamment en y intégrant de nouvelles activités. Confiant, l'homme compte sur le bagage accumulé tout au long de sa carrière pour y arriver :

«Avec 20 ans d'expérience dans l'hôtellerie, j'ai hâte d'apporter mon expertise internationale au portefeuille unique d'AccorHotels. Nous gérons certaines des marques les plus emblématiques du monde. C'est très excitant de faire partie de cette entreprise innovante et audacieuse».

*Un premier hôtel Mövenpick au Sénégal en 2021: Juste après la nomination de son nouveau directeur commercial Moyen-Orient et Afrique, AccorHotels a annoncé hier, jeudi 29 novembre, l'ouverture en 2021 d'un premier hôtel sous la marque Mövenpick. Baptisé Mövenpick Hotel Dakar et réalisé en partenariat avec Excellenc6 Senegal Hotels Resorts, l'établissement de 462 chambres sera situé dans la célèbre ville nouvelle de Diamniadio, à proximité de l'aéroport international Blaise-Diagne et du futur port de Bargny.

Movenpick Dakar

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2018 à 9:44 :
Celui qui a vendu pour 260 millions les hôtels Formule 1 à la caisse des dépôts et consignations afin de loger les délinquants entrés dans notre pays sans droits ni titres.
... Il doit rire, comme lui ce sont des musulmans, ceux qui vont remplacer nos enfants ...
à nos frais dans un proche futur .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :