Hôtellerie : AccorHotels annonce son premier Pullman au Ghana pour 2021

 |   |  469  mots
Marck Willis, CEO Moyen-Orient et Afrique d'AccorHotels et Kwame Nyantekyi-Owusu, président d'Inter-Afrique Holdings, après la signature de l'accord de construction du Pullman Accra Airport City qui ouvrira ses portes en 2021.
Marck Willis, CEO Moyen-Orient et Afrique d'AccorHotels et Kwame Nyantekyi-Owusu, président d'Inter-Afrique Holdings, après la signature de l'accord de construction du Pullman Accra Airport City qui ouvrira ses portes en 2021. (Crédits : AccorHotels)
Après Lagos -au Nigéria- début 2018, AccorHotels va ouvrir son premier hôtel Pullman à Accra en 2021. L'accord de construction a été signé ce mardi 2 octobre à Nairobi où se tient l'Africa Hotel Investment Forum. Détails.

 Avec 363 chambres et appartements équipés érigés en un lieu stratégique de la capitale ghanéenne, -en pleine enclave de l'aéroport d'Accra- le Pullman Accra Airport City ouvrira ses portes en 2021, annonce AccorHotels dans un communiqué parvenu à notre rédaction. L'accord de construction a été signé ce mardi 2 octobre à Nairobi en marge de l'Africa Hotel Investment Forum (AHIF) par le nouveau CEO Moyen-Orient et Afrique d'AccorHotels Marck Willis et Kwame Nyantekyi-Owusu, président d'Inter-Afrique Holdings, une société ghanéenne qui fait notamment dans la promotion immobilière.

«Cet accord constitue une étape importante dans l'expansion de notre réseau en Afrique subsaharienne et témoigne de notre engagement à développer les concepts d'hospitalité les plus différenciants, y compris Pullman Living, notre solution attrayante et haut de gamme pour les longs séjours », a déclaré Willis.

Promis pour être le plus grand hôtel du Ghana

Au Ghana, AccorHotels est présent depuis quelques années où il exploite un ibis Styles et depuis peu le Movenpick Ambassador Hotel Accra, directement entré dans son portefeuille local suite à la récente acquisition de Movenpick Hotels & Resorts. Une fois achevé, le Pullman Accra Airport City sera le plus grand hôtel du pays et la première offre d'hébergement mixte au niveau local.

Pullman Accra

Le projet du Pullman Accra intervient ainsi moins d'un an après la mise en service à Lagos au Nigeria d'un Pullman, Abidjan et Dakar abritant déjà les leurs. « ce projet renforcera la visibilité de notre marque en Afrique de l'Ouest », estime le patron Afrique.

En marge de l'AHIF

L'African Hotel Investment Forum (AHIF) qui s'est ouvert ce mardi 2 octobre à Nairobi au Kenya jusqu'au jeudi 4 est l'occasion pour les grands groupes mondiaux de révéler leurs plans stratégiques sur le Continent. En fin de semaine dernière, Hyatt Hotels devançait ses concurrents en annonçant neuf nouveaux hôtels d'ici 2020 en Afrique du Nord, de l'Ouest et de l'Est. Marriott International booste de 50% son empreinte régionale à l'horizon 2023, tandis que Hilton, sur la même période envisage de doubler sa présence avec de nouveaux hôtels, notamment au Nigeria où le groupe américain va construire son premier hotel africain de sa Collection Curio.

Pour sa part, AccorHotels a réalisé depuis le début de cette année plusieurs accords stratégiques dont le rachat de 50% du capital du sud-africain Mantis Group, en plus notamment du Movenpick. Ces acquisitions lui ont permis d'accroître considérablement son empreinte régionale, mais bien plus, mondiale, tout en élargissant son offre à tout ce qui est game reserve et sustainability conservation. Désormais, le leader mondial du voyage et du lifestyle -qui s'est également offert un média visant à faire la promotion de l'Afrique- entend rentabiliser ces investissements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :