A l’élection présidentielle de 2022, la voix des Français de l’étranger sera décisive

Si l'on considère que l'avenir et la prospérité de la France dépendent largement de sa capacité à se positionner sur la scène du monde, les Français de l'étranger assurent, avec compétence et dynamisme, cette indispensable présence. En aval de la crise de la Covid-19, et dans un contexte économique et social plus que jamais troublé, leur voix, et plus particulièrement celle de ceux établis en Afrique, sera décisive lors de l'élection présidentielle de 2022.

2 mn

(Crédits : DR.)

La présidentielle est le rendez-vous électoral le plus suivi par les Français établis hors de France, tant en termes d'engagements qu'en termes de taux de participation. 45% d'entre eux se sont en effet déplacés aux urnes en 2017, pour les deux tours. Cependant, bien que ces citoyens restent attentifs aux rendez-vous électoraux, 82% d'entre eux considèrent que les candidats ne s'intéressent pas suffisamment à eux (2017).

Cet état de fait est d'autant plus regrettable que plus de 3,5 millions de français vivent à l'étranger, dont plusieurs centaines de milliers en Afrique francophone. Ces derniers, en plus de contribuer à renforcer quotidiennement l'influence de la France - sérieusement concurrencée par des puissances telle que la Chine - constituent un véritable atout pour le dynamisme des relations entre la France et l'Afrique, bénéfique à la prospérité de chacun.

De même, le pouvoir d'influence de ces citoyens égale leur poids électoral : en 2017, Emmanuel Macron a remporté 93 % des suffrages des Français de l'étranger au second tour et obtenu dès le premier tour des scores importants (plus de 50 % dans certaines zones). Ainsi, les enjeux sont colossaux pour tous les partis politiques, qui doivent mobiliser leurs troupes pour l'élection de 2022.

Certains candidats, à l'image de Michel Barnier, ont une proximité établie de longue date avec les français de l'étranger. Plusieurs fois ministre, député, commissaire européen puis négociateur en chef du Brexit, ce dernier a, grâce à sa connaissance de la politique française et internationale, la capacité de se saisir des problématiques de ces citoyens, et de les mobiliser grâce à un programme moderne, ouvert sur le monde, et adapté à leurs besoins et questionnements. Michel Barnier semble ainsi pour l'heure le candidat le plus à même de reconquérir les bastions africains perdus en 2017 (Maroc, Côte d'Ivoire, Sénégal...), pourtant historiquement favorables à la droite française. L'expérience de Ministre des Affaires Étrangères est un atout supplémentaire dans cette perspective.

Les Français établis hors de France représentent la dimension mondiale de notre pays. Les négliger, c'est oublier que le président Giscard d'Estaing a été élu en grande partie grâce à ce vote. Comme disait VGE : « Il faut que les Français de l'étranger sentent que la distance ne les sépare pas de la France ». Il en va du prestige de la nation, et du salut de la droite française en 2022 !

 (*) Sénateur représentant les Français établis hors de France

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.