Côte d'Ivoire : un atelier national pour accélérer la mise en œuvre des ODD

 |   |  304  mots
L'accès à l'éducation et aux soins de santé restent parmi les priorités de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable en Côte d'Ivoire.
L'accès à l'éducation et aux soins de santé restent parmi les priorités de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable en Côte d'Ivoire. (Crédits : Reuters)
La semaine dernière s'est tenu en Côte d'Ivoire un atelier d'accélération des Objectifs du développement durable. Selon les organisateurs, celui-ci devait permettre de déterminer les facteurs d'accélération des ODD transformationnels en ciblant entre autres, les domaines et secteurs prioritaires ainsi que les synergies et partenariats potentiels.

Les autorités ivoiriennes prennent des dispositions pour accélérer l'atteinte des Objectifs du développement durable (ODD). La semaine dernière, dans la capitale ivoirienne, Abidjan, s'est tenu un atelier visant à déterminer les facteurs d'accélération des ODD transformationnels, à travers l'identification et le ciblage des domaines et secteurs prioritaires, des synergies et partenariats potentiels, des mesures et réformes transformationnelles, ainsi que la mise en œuvre d'importants projets structurants.

Cet atelier va «contribuer à l'appropriation des ODD et son intégration dans le Plan national de développement 2016-2025 », a déclaré Marcelin Cissé, directeur général du plan et de la lutte contre la pauvreté représentant le ministre du Plan et du développement.

A noter que dans la mise en œuvre des ODD, la Côte d'Ivoire accorde la priorité à la lutte contre la pauvreté, l'accès à l'énergie, l'éducation, la santé et la lutte contre le changement climatique. Ces domaines font également partie des points importants contenus dans le programme ODD 2015 -2030, a-t-on souligné.

Contribution à l'élaboration du rapport national volontaire sur les ODD

Abondant dans le même sens que Marcelin Cissé, Dr Aboa, directeur général de l'Environnement et du développement durable, a indiqué qu'il s'agissait pour les participants d'œuvrer à une participation générale au développement en encourageant notamment l'accès à l'éducation.

Ainsi, l'atelier, par ses conclusions, contribuera à l'élaboration du rapport national volontaire sur les ODD, lequel sera remis aux Nations unies en 2019 pour situer l'organisation internationale sur l'état de la mise en œuvre des ODD en Côte d'Ivoire.

A ce propos, les participants ont été appelés à veiller à ce que le rapport qui sera élaboré à l'issue des travaux reflète la réalité du pays et prenne en compte toutes les couches sociales.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :