Rwanda  : meilleure performance dans la réalisation des Objectifs de développement durable

 |   |  475  mots
D'après l'ONU, un changement profond du système mondial d’alimentation et d’agriculture serait aujourd'hui la solution pour nourrir les 925 millions de personnes qui ont faim en plus des 2 milliards de personnes supplémentaires attendues d’ici à 2050.
D'après l'ONU, un changement profond du système mondial d’alimentation et d’agriculture serait aujourd'hui la solution pour nourrir les 925 millions de personnes qui ont faim en plus des 2 milliards de personnes supplémentaires attendues d’ici à 2050. (Crédits : DR)
Le rapport du SDG Index and Dashboards vient de classer le Rwanda parmi les 10 premiers pays d'Afrique subsaharienne ayant réalisé les meilleures performances pour atteindre les Objectifs de développement durable, fixés par la communauté internationale à l'horizon 2030. Mieux encore, le pays est classé 1er en Afrique de l'Est.

Pour sa seconde édition, le rapport SDG Index and Dashboards (tableaux et indices des Objectifs de développement durable) classe le Rwanda dans le top 10 des pays qui ont réussi des avancées dans la réalisation des ODD en Afrique subsaharienne. Publié ce 11 juillet dans la capitale rwandaise Kigali par le Centre des Objectifs de développement durable pour l'Afrique (SDGC/A) et par le Réseau des solutions de développement durable (Sustainable Development Solutions Network, SDSN), le document propose une représentation chiffrée et cartographiée des avancées réalisées par les pays en matière des ODD. On y découvre ainsi que le Rwanda trône à la 7e place en Afrique noire, à la 1ère en Afrique de l'Est et à la 117e position sur le plan mondial.

A en croire les commentaires fournis dans le rapport, les pays pauvres et en développement sont ceux dont l'indice ODD est le plus faible. Cette situation se justifie par le peu de moyens dont ils disposent pour réaliser ces objectifs. «Les pays en développement peinent à assurer l'accès aux services sociaux et infrastructures basiques à leurs populations. On peut espérer que le rapport aidera les économies africaines à identifier les lacunes à combler pour réaliser les ODD à l'horizon 2030», a déclaré le directeur général du SDGC/A, Belay Begashaw, lors de la publication du rapport. Selon celui-ci, les économies d'Afrique subsaharienne font face à des défis majeurs dans la réalisation des ODD, avec notamment la pauvreté, la famine et la santé comme sources de grandes inquiétudes.

Quant aux pays à grands revenus qui affichent de bonnes performances sur le plan du développement économique, ils n'arrivent toujours pas à enregistrer de bons résultats dans la réalisation des ODD. Dans l'autre sens, souligne le rapport, les pays qui ont présenté des avancées notables ne font pas partie des grandes économies du monde et sont de petits pays développés.

Des résultats appréciables pourtant

Malgré les difficultés auxquelles ils sont confrontés, les pays de l'Afrique subsaharienne n'arrêtent pas de fournir des efforts. Sur les 157 pays ciblés par le rapport, le Gabon occupe le 85e rang, ce qui lui donne la première place en Afrique subsaharienne. Il est suivi par Maurice à la 103e place mondiale et l'Afrique du Sud qui occupe le 108e rang mondial. De l'autre côté du globe, la Suède, le Danemark et la Finlande occupent respectivement, les 1ère, 2e et 3e places.

Notons que les ODD mis en place pour prolonger les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) sont constitués de 17 ambitions et 169 objectifs dont le but est de contribuer à l'éradication de la pauvreté, à la lutter contre les inégalités et à freiner les changements climatiques d'ici 2030.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :