Gaz algérien : avec l’indien Larsen & Toubro, Sonatrach va construire une usine à 1 milliard de dollars

 |   |  224  mots
(Crédits : Reuters)
Sonatrach signe un partenariat avec le conglomérat indien Larsen & Toubro pour la construction, en Algérie, d’une usine à gaz d’une capacité d’une valeur de 1 milliard de dollars et d’une capacité de 11 millions de mètres cubes par jour.

En Algérie, Sonatrach va construire une usine à gaz d'une capacité d'une valeur de 1 milliard de dollars et d'une capacité de 11 millions de mètres cubes de gaz par jour et ce, avec la participation des indiens Larsen et Toubro. Un accord dans ce sens a été signé hier, lundi 11 février, rapporte Reuters.

« Le projet montre que nous avons encore du gaz et que nous pouvons augmenter notre production dans les prochaines années », a déclaré Abdelmoumene Ould Kaddour, de la Sonatrach.

Ces déclarations interviennent après les récentes déclarations du ministre de l'Energie, Mohamed Guitoni qui alertait, affirmant que l'Algérie « risque de ne plus pouvoir exporter de gaz naturel dans trois ans » en raison de l'explosion de la demande intérieure.

Sonatrach semble donc s'être résolu à prendre le problème à bras le corps afin de permettre à l'Algérie de garder sa position sur le vaste marché de l'exploitation gazière. Dans un pays où le secteur des hydrocarbures joue un rôle crucial dans l'économie, la production totale de gaz en 2018 est estimée à 135 milliards de mètres cubes, soit la même que l'année précédente.

Pour l'instant, rien de précis ne filtre quant à la localisation de la future usine, ni même l'agenda de son entrée en service.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :