Tourisme : La Côte d’Ivoire plante ses jalons pour devenir la 5è destination d’Afrique en 2025

 |   |  401  mots
La Basilique de Yamoussoukro.
La Basilique de Yamoussoukro. (Crédits : Reuters)
« Sublime Côte d’Ivoire », le plan stratégique nationale de développement touristique a pour principale but de faire de ce pays d’Afrique de l’Ouest la cinquième destination d’Afrique d’ici 2025. Un pas décisif a été récemment posé, avec le démarrage de la construction de « Serena Village », un complexe touristique située dans la zone résidentielle de luxe d’Abidjan.

La Côte d'Ivoire avance vers sa transformation touristique. D'un coût de 47 millions de dollars, « Serena Village » devrait entrée en service en 2022. Ce complexe touristique, dont les travaux ont été récemment lancés, sera le tout premier d'une telle dimension dans le pays. Situé à Bietry, la zone résidentielle de luxe d'Abidjan, le site abritera entre autres un hôtel cinq étoiles, un centre commercial avec des aires de divertissement, une marina, des résidences et des bureaux de standing.

Objectif : 5è destination africaine en 2025

Portant la promesse de générer 8400 emplois dont 2000 directs, « Serena Village » est ainsi le premier d'une série de projets conçue dans le cadre de « Sublime Côte d'Ivoire », le plan stratégique nationale de développement touristique du gouvernement ivoirien. Les autres projets concernent notamment plus de 70 parcs à thèmes à Abidjan et à l'intérieur du pays, ainsi qu'une grande plage. Le tourisme d'affaires y occupe également une place de choix avec l'« Abidjan Business City», le futur centre national des conférences. Lancé en mai 2019, ce vaste programme a été initialement estimé à 3 200 milliards de francs CFA, soit environ 5,4 milliards de dollars, dont la moitié devra être mobilisée par l'Etat. Si l'ambition affichée jusque-là était de figurer parmi les principales destinations africaines, le ministre ivoirien du Tourisme Siandou Fofana, se veut désormais on ne peut plus précis :

« La stratégie ''Sublime Côte d'Ivoire'' a pour objectif de positionner notre pays comme la cinquième destination touristique africaine avec cinq millions de touristes internationaux à l'horizon 2025 ».

L'ambition est donc de doubler le nombre d'arrivées touristiques qui a franchi la barre des 2,5 millions de visiteurs par an au cours de la dernière décennie, selon le ministère. In fine, le secteur du tourisme qui contribue pour 6,25% du PIB devrait à 8% en 2025.

Lire aussi : Business : l'Afrique en «mode» luxe !

Siandou Fofana a récemment effectué une tournée pour susciter l'intérêt des investisseurs et mobiliser les fonds nécessaires à la mise en œuvre de « Sublime Côte d'Ivoire ». A Dubaï, le ministre a récolté 5 milliards de dollars de promesses, tandis que des investisseurs d'Asie et d'Europe ont également manifesté leur intérêt pour ces projets touristiques d'envergure. A Hambourg en novembre, Fofana obtenait 6,5 milliards de dollars de promesses d'investissement. La Banque africaine de développement (BAD) a également été sollicité pour ce plan stratégique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :