Cameroun / eau potable  : la Norvège à la rescousse

Ils sont plusieurs milliers de camerounais vivant dans le milieu rural et qui souffrent d'un manque criant d'eau potable. La plupart des camerounais vivant dans les zones reculées sont en proie à des maladies liées à la consommation d'eaux infectées. La donne pourra changer prochainement avec un prêt de 38 milliards de Fcfa que vient d'accorder la GIEK Banque de Norvège pour aider l'Etat camerounais à améliorer la desserte en eau potable. Les documents de la convention de financement ont été signés jeudi à Douala.

2 mn

(Crédits : Reuters)

Le gouvernement camerounais et la GIEK banque de Norvège ont signé jeudi une convention de financement de près de 38 milliards de francs CFA. Selon le ministère camerounais de l'Economie, de la Planification et l'Aménagement du territoire (MINEPAT), l'enveloppe est destinée à l'approvisionnement en eau potable. Dans les détails, ce financement permettra la construction, l'extension et le renforcement des réseaux d'alimentation en eau potable pour les villes de Nkongsamba et Melong dans le Littoral et Meyomessala dans le Sud. L'initiative contribuera à améliorer la capacité additionnelle de production d'eau en milieu urbain et péri-urbain. Le volume de production visé est de 20 000 m3/jour afin d'assurer la desserte en eau potable de près de 250 000 personnes. Avec ce financement, le gouvernement camerounais envisage de porter le taux de desserte en eau potable à 85% au moins dans chacune des villes concernées par le projet.

Un projet particulier pour le début d'une coopération de développement

Le projet d'amélioration de la desserte en eau potable est particulier selon le ministère camerounais de l'Economie, de la Planification et l'Aménagement du territoire pour le fait qu'il met en place une technologie basée sur la filtration membranaire. « Cela devra permettre de garantir une très bonne qualité de l'eau produite ainsi que la durabilité et la fiabilité des équipements à un coût très compétitif », explique le ministère. Techniquement ce projet favorisera la construction des systèmes de captage, de traitement, de stockage et de transport d'eau. Il s'agira également d'assurer la réhabilitation, le renforcement et l'extension des réseaux de distribution d'eau potable existants. L'agence norvégienne Eksportkerditt sera aux commandes de ce projet qui bénéficiera de son assistance technique et financière. Le démarrage des travaux est prévu pour les prochaines semaines. L'agence prépare le lancement d''autres projets de développement au Cameroun dont le renforcement et l'extension d'une station d'eau potable de Japoma dans le Littoral et la fourniture de 64 groupes électrogènes en prélude à la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2019 qu'organisera le pays de Paul Biya.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.