Cameroun  : Internet pour remédier à la pénurie de médecins dans les hôpitaux

 |   |  517  mots
(Crédits : DR)
Au Cameroun, une bonne partie de la population éprouve d'énormes difficultés pour avoir accès aux soins médicaux adéquats. Depuis de nombreuses années, le secteur de la santé fait face à plusieurs défis dont le plus récurrents est l'accès aux médecins. Difficile dans ce contexte de se faire soigner. Mais depuis des mois, Susan Enjema Aweh a trouvé une solution qui consiste à donner des conseils de santé en ligne.

Les populations camerounaises ont toujours du mal à avoir accès à un médecin. Selon les chiffres officiels, l'on compte deux médecins pour 10.000 personnes, soit un médecin pour 5 000 personnes. Et il est devenu impossible d'avoir des services médicaux adéquats et de meilleurs soins de santé dans ces conditions. Même l'implantation de cliniques privées n'a pas permis de solutionner le problème. Les prestations de ces cliniques étant très chères pour les populations pauvres.

En vue d'aider les populations et relever les défis de manque de médecins, Susan Enjema Aweh, très connu sous le nom de Docteur Mer a décidé de donner des conseils de santé en ligne. En spécialisation en médecine interne et en cardiologie, Enjema Aweh a décidé d'utiliser de courtes vidéos qu'elle poste sur Youtube pour offrir informations et conseils sur la façon dont les gens peuvent prévenir et gérer les maladies et recevoir un traitement. Cette démarche connaît des avancées et Mme Aweh dit avoir pris conscience des défis que sont la pauvreté, le manque d'information, le manque d'infrastructure.

« Même si des gens au village savent ce qui se passe dans leur corps, ils savent ce qu'ils doivent faire ou ce qu'ils ne devraient pas faire. S'ils ont besoin de soins professionnels, il faudrait quitter ce village, quelquefois aller ailleurs parce qu'il n'y a pas d'infrastructure. Et même lorsque les soins de santé se trouvent dans un environnement urbain voisin, ils ne connaissent peut-être même pas le chemin », explique-t-elle.

Une méthode mise en doute par d'autres médecins

Si la méthode de la Docteur connait des avancées en matière d'aide à la communauté, elle est critiquée au sein même du corps médical. D'autres médecins estiment qu'un programme des soins de santé en ligne peut décourager les patients d'aller à l'hôpital pour un bon diagnostic. C'est le cas de Tatah Divine qui indique que les patients ont réellement besoin d'un personnel médical, d'un médecin formé pour examiner et puis peut-être faire un test pour être en mesure de dire de quoi la personne souffre exactement.

« Cela peut facilement conduire à la septicémie, et beaucoup d'autres choses. Par conséquent, parlant d'aller en ligne pour chercher une aide médicale, peut être dommageable », argue Tatah Divine.

Le Cameroun... mais aussi les autres pays africains

Malgré les critiques, Dr. Sea reste concentrée sur son sujet. Elle dispose d'une page Web où elle publie des articles sur la santé. Elle le dit à qui veut l'entendre que son travail cible non seulement les personnes au Cameroun, mais aussi en Afrique de l'Ouest et ailleurs.Dr Sea organise également des séminaires et des formations gratuites pour les médecins, en dehors de son programme de santé en ligne. Actuellement, elle travaille sur des vidéos en haoussa et swahili, pour éduquer plus de gens et aider à faire face à une pénurie de médecins et d'autres praticiens de la santé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/03/2017 à 19:56 :
vous ne répondez jamais au question qui vous sont posé!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :