Une application « made in Togo » pour écouler les récoltes de soja

 |   |  497  mots
(Crédits : Reuters)
Le Togo vient d'officialiser la mise en service d'une application mobile devant servir à écouler plus efficacement le soja. Dénommée ''Soja Invest'' et d'origine togolaise, elle constitue une véritable place de marché inédite pour la vente et l'acquisition du soja, mais aussi d'autres produits dérivés. Une révolution dans le secteur agricole togolais.

La révolution imprimée par les autorités togolaises à l'agriculture par l'introduction de la mécanisation et la transformation notamment, a reçu un nouveau coup de pouce. Les autorités viennent d'officialiser la mise en ligne d'une application mobile pour les Smartphones, destinée à écouler plus facilement et efficacement les récoltes de soja. Téléchargeable sur Google Play Store, l'application est dénommée Soja Invest.

« Soja Invest se pose comme une place de marché jamais vue au Togo, pour la vente et l'achat du soja, mais aussi d'autres produits dérivés comme la farine, l'huile et le lait », a confié Norbert Bara, chargé de communication au ministère togolais du Commerce.

Selon lui, même s'il s'agit avant tout d'un marché virtuel et réservé encore à un nombre réduit de personnes, puisqu'il faut être utilisateur des Smartphones, cette application va faire beaucoup d'heureux et va permettre de faire des économies.

Pratiquement inexistante au Togo il y a 15 ans, aujourd'hui la production du soja est annuellement à environ 1.650 tonnes, si on s'en tient aux chiffres de 2014. En 2004, elle était de 210 tonnes. Une évolution qui a été possible grâce aux efforts du gouvernement togolais avec le Programme national d'investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA). D'un coût de 569 milliards de Fcfa, c'est un programme qui est destiné à booster le secteur agricole avec comme objectif d'atteindre une croissance agricole annuelle de 6% à l'horizon 2017. Le but est donc d'améliorer la productivité des paysans pour une véritable relance du secteur agricole au Togo. Plusieurs d'entre eux ont ainsi bénéficié de subventions en nature ou en espèce. Mais les financements ne suffisent jamais, lorsqu'il s'agit du soja. Un mal sur lequel Soja Invest s'est aussi penché.

Un moyen de dénicher des financement

Les concepteurs ne se sont pas arrêtés à la vente et l'acquisition du soja. L'application propose en appui, un service de financement participatif sous forme de prêt afin de bénéficier d'appuis à taux compétitifs via l'épargne des particuliers. Le remboursement peut s'effectuer en numéraire, sous forme de troc ou les deux à la fois. Elle tente ainsi de répondre à un problème récurrent auquel les agriculteurs togolais font face. Celui de l'accès difficile au crédit bancaire.

Afin d'apporter une solution à ces préoccupations, le gouvernement togolais avec l'aide des partenaires, avait mis sur pied 4 principaux instruments financiers à la disposition du monde paysan. Entre autres, il y a le Fonds de garantie pour encourager les banques à financer les projets agricoles, le Fonds compétitif qui met en compétition des producteurs organisés, des PME qui souhaitent avoir un financement, des subventions à coup partagé destiné aux éleveurs, le fonds koweitien pour lequel une cellule technique est mise en place au ministère de l'agriculture pour étudier les dossiers des candidature à ce fonds, etc. Soja Invest vient ainsi compléter la liste comme un mécanisme de recherche de fonds.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :