[CONNECT 54'] Quelles réponses aux enjeux environnementaux et énergétiques en Afrique ?

Les défis de développement du continent africain, qui conjuguent une panoplie d’urgences accentuées par la donne climatique, nécessitent l’implémentation de stratégies et actions efficaces. Pour cette nouvelle édition du Connect 54', La Tribune Afrique questionne les réponses aux enjeux environnementaux et énergétiques.

Faible émetteur de gaz à effet de serre avec seulement 4 % des émissions mondiales, l'Afrique reste cependant fortement vulnérable aux changements climatiques. Alors que le continent recherche désormais les voies d'accélération de son développement après avoir été court-circuité dans son élan par la pandémie de Covid-19, faire face aux défis environnementaux et énergétiques devient crucial.

A la croisée des chemins en termes de reconquête de son trend de croissance économique, d'industrialisation et de développement humain, les pays africains ont en général revu leurs stratégies suite à l'adoption de l'Accord de Paris et des Contributions déterminées au niveau national. Au regard des mutations environnementales de ces dernières années et alors que 650 millions de personnes sont encore privées d'électricité, quelles sont aujourd'hui les priorités stratégiques de l'écosystème économique en matière de transition énergétique ?

Alors que le digital émerge comme un levier accélérateur, grâce notamment à la dématérialisation des services, la réduction des flux d'émissions de CO2 grâce au télétravail entre autres, comment utiliser efficacement le numérique pour construire des économies et des sociétés plus vertes ? Quel partenariat entre le public et le privé, notamment les grands groupes technologiques ? Comment traiter l'épineuse question du transfert technologique dans la coopération de l'Afrique avec le reste du monde ?

Le financement des réponses aux enjeux climatiques reste essentiel, d'autant que les pays développés peinent à décaisser les 100 milliards de dollars annules promis aux pays africains pour leur adaptation aux changements climatiques. Comment orchestrer une mobilisation efficace des ressources ? Quelles pistes pour amplifier la finance verte ?

Grâce à son couvert forestier, l'Afrique est aussi de plus en plus regardée comme un « continent-solution » pour la préservation de la planète. En effet, le Bassin du Congo avec une superficie globale de 530 millions d'hectares et une superficie forestière de 268 millions d'hectares représente le deuxième plus grand massif forestier dans le monde après l'Amazonie. Comment le continent peut-il exploiter ce potentiel forestier pour se positionner face aux enjeux environnementaux dans le monde ?

Après la COP 27 africaine de Charm el-Cheikh en novembre dernier où de nombreuses solutions ont été proposées pour favoriser la transition environnementale et énergétique du continent, il est intéressant d'ouvrir le débat autour des réponses efficaces pour cette transition.

La Tribune Afrique en parle ce lundi 12 décembre à 16h GMT dans le cadre de son émission  Connect 54' -en partenariat avec le Groupe Orange- avec la participation de :

- Pierre HELE, ministre de l'Environnement, de la protection de la nature et du développement durable de la République du Cameroun ;

- Jean Michel CANTO, directeur Environnement chez le groupe Orange ;

- Jérôme KOUMBA, directeur général de GES Environnement ;

- Antoine FAYE, analyste en politique publique et consultant en économie du changement climatique ;

- et Rokhaya Solange MBENGUE, chef du Département RSE et Partenariats de Sonatel Orange au Sénégal.

Quelles réponses aux enjeux environnementaux et énergétiques en Afrique ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.