COP27 : un milliard d'euros pour l'adaptation climatique en Afrique

L'Union européenne et quatre de ses Etats membres mobiliseront un milliard d'euros pour financer des programmes d'adaptation nouveaux ou déjà existants à travers le continent. Un accord sur la question des dégâts climatiques aurait été trouvé entre les négociateurs présents à la COP27.
(Crédits : DR.)

L'Union européenne et certains Etats membres vont verser ensemble plus d'un milliard d'euros pour aider l'Afrique à s'adapter au changement climatique, a annoncé mercredi le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans, rapporté par l'AFP.
" Ensemble, l'Union européenne et quatre Etats membres - France, Allemagne, Pays-Bas et Danemark - vont fournir plus d'un milliard d'euros pour soutenir l'adaptation en Afrique ", a-t-il annoncé lors de la COP27 en Egypte.

Cette initiative doit mobiliser des programmes d'adaptation nouveaux et existants, a précisé la Commission dans un communiqué, sans préciser quelle proportion était nouvelle, rapporte l'AFP. Ces fonds doivent servir à collecter des données sur les risques climatiques, à renforcer des systèmes d'alerte précoce pour prévenir les populations d'une catastrophe imminente et aider à mobiliser la finance - y compris privée - sur la question climatique. Enfin, ils doivent renforcer des mécanismes d'assurance face aux risques inévitables, a détaillé Timmermans.

Un accord sur la question des dégâts climatiques ?

Une partie des fonds ciblera les pertes et préjudices déjà subis par le continent, a-t-il dit. Le financement des " pertes et dommages " subis par les pays du Sud face aux impacts du réchauffement est l'un des sujets qui divisent à la COP27. L'Union européenne a précisé que 60 millions d'euros seront spécifiquement destinés à ces dommages déjà subis.

Dans une autre déclaration, Timmermans a en revanche rejeté une proposition du groupe du G77+Chine, qui représente plus de 130 pays émergents et pauvres, sur la création dès la COP27 d'un fonds financier spécifique pour compenser les dégâts. M. Timmermans a indiqué que l'UE ferait sa propre proposition, offrant de boucler des négociations sur le financement de ces " pertes et dommages " en un an et insistant pour que la Chine soit du côté des contributeurs.

En effet, plusieurs médias ont rapporté ce samedi 19 novembre que la COP27 aurait finalement donné lieu à un accord sur la question des dégâts climatiques. " Un accord a été trouvé " entre les négociateurs des quelque 200 pays présents à la COP27. Un fonds spécifique, concernant les " pertes et dommages ", va être créé afin de " diriger " les moyens financiers vers les pays les plus vulnérables ", a fait savoir une source européenne rapportée par l'AFP.

E-GOV : Quelles stratégies pour des services publiques performants ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.