Guinée : le Groupement des forces spéciales annonce la prise du pouvoir

Dirigée par un certain lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, l'unité spéciale qui a déjà arrêté le président Condé a décidé de dissoudre les institutions et de fermer les frontières du pays.
Mounir El Figuigui

1 mn

(Crédits : DR.)

Le Groupement des forces spéciales (GFS) a déclaré dimanche après-midi la prise du pouvoir et la création d'un Comité national de rassemblement et de développement (CNRD) pour conduire la transition en Guinée.

Dans une déclaration diffusée sur la télévision nationale, le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya a indiqué avoir décidé de dissoudre la Constitution, les institutions, le gouvernement, de fermer les frontières terrestres et aériennes du pays.

Depuis ce dimanche matin, plusieurs avaient rapporté des échanges de tirs entre des éléments du GFS et la Garde présidentielle pendant plusieurs heures.

En début d'après-midi, une vidéo et plusieurs photos de l'arrestation par des militaires circulaient sur les réseaux sociaux.

Le ministère guinéen de la Défense nationale avait indiqué dans la journée dans un communiqué officiel que la Garde présidentielle, appuyée par les forces de défense et de sécurité loyalistes et républicaines, avait « contenu la menace et repoussé le groupe d'assaillants ».

 Dans le pays, les médias locaux rapportent un climat de à la fois de calme et méfiance chez les populations, alors que plusieurs citoyens s'étaient précipité dans la journée pour fermer leur commerce.

Mounir El Figuigui

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.