La Chine accorde au Cameroun une aide au développement de 400 milliards de Fcfa

 |   |  448  mots
Réunion au sommet entre la Chine et le Cameroun sous la présidence des Chefs d'Etat Xi Jinping meets et Paul Biya, le 22 mars dernier dans la capitale chinoise  Beijing.
Réunion au sommet entre la Chine et le Cameroun sous la présidence des Chefs d'Etat Xi Jinping meets et Paul Biya, le 22 mars dernier dans la capitale chinoise Beijing. (Crédits : Reuters)
A l'issue d'une visite d'Etat effectuée du 22 au 24 mars denier en Chine, le président camerounais Paul Biya a pu obtenir de l'Empire du Milieu un don de 400 milliards de francs CFA. Ce don est réparti sur trois ans avec une première tranche de 334 milliards de francs CFA.

Paul Biya n'est pas reparti de la Chine bredouille. Selon le média d'Etat Cameroon Tribune qui a cité le ministre camerounais de l'Economie, Alamine Ousmane Mey, la visite d'Etat effectuée par le président camerounais à Pékin a été l'occasion de décrocher un appui financier chinois d'un montant de 400 milliards de francs CFA.

D'après le ministre, le don est réparti sur trois années, soit 334 milliards pour cette année et le reste pour les années 2019 et 2020. Pour Alamine Ousmane Mey, ce don n'est que la mise en œuvre de l'une des cinq conventions signées par Beijing et Yaoundé lors du séjour de Paul Biya dans le cadre de leur coopération.

Au rang des conventions signées, on citera un accord de coopération économique et technique entre les gouvernements camerounais et chinois, un mémorandum d'accord sur le développement des ressources humaines, un protocole d'accord sur le renforcement de la coopération en matière d'infrastructures, un accord-cadre entre la Commission nationale du développement et de la réforme de Chine et le ministère camerounais de l'Economie, et pour finir l'accord de prêt concessionnel pour la phase 2 du Projet d'alimentation en eau potable dans neuf villes camerounaises, pour laquelle l'Exim-Bank of China s'est positionnée.

Annulation d'une partie de la dette

A en croire le site de la présidence camerounaise, les succès remportés par le président camerounais à Beijing ne s'arrêtent pas là. En dehors de ces conventions, on annonce que la Chine a promis l'annulation d'une partie de la dette du pays. Même si aucun montant ou aucun détail important n'a été communiqué officiellement, à Yaoundé, on croit fermement que cette procédure devrait permettre de donner un nouveau souffle aux relations entre les deux pays, chancelantes ces derniers temps.

L'on a encore en mémoire les déclarations du ministre camerounais de l'Economie à l'occasion du séjour du vice-ministre chinois du Commerce, Yu Jianhu, en décembre 2017. Mey avait souligné que les relations avec la Chine reste confrontées à d'énormes difficultés. Malgré cela, la Chine reste aujourd'hui le premier partenaire commercial du Cameroun et le premier investisseur dans le pays dans la réalisation des projets de développement.

Selon les sources du ministère camerounais en charge du Commerce extérieur, en 2016, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint le chiffre record de 1 510 milliards de francs CFA. L'Empire du Milieu est présent dans plusieurs domaines dans le pays, notamment, dans les infrastructures routières et portuaires, l'hydroélectricité, les logements sociaux, les télécommunications et l'aéronautique civile.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :