La BOAD boucle un eurobond de 830 millions de dollars

 |   |  329  mots
Christian Adovelande, président de la BOAD.
Christian Adovelande, président de la BOAD. (Crédits : BOAD)
La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) vient d'opérer une nouvelle entrée pour mieux appuyer son rôle dans l'espace économique sous-régional : 830 millions de dollars levés sur le marché international à un taux de 4,7 % sur 12 ans.

C'est son troisième eurobond. La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a annoncé ce mercredi 16 octobre la levée de 830 millions de dollars sur le marché financier international.

Après sa précédente opération en juillet 2017 qui avait porté sur 750 millions de dollars, obtenus à un taux de 5,2 % et remboursables sur 10 ans, la BOAD a pu négocier de meilleurs termes pour cette troisième sortie sur les marchés. En effet, les 830 millions de dollars fraîchement levés seront remboursables sur 12 ans à seulement à 4,7 %.

« C'est un satisfecit pour notre institution dont la note ''Investment Grade'' a été confirmée année après année depuis 5 ans par les agences de notation », a estimé la BOAD qui se réjouit de la confiance qu'elle inspire sur les marchés internationaux.

Au sein de la sous-région ouest-africaine, la BOAD joue un rôle central dans le financement des économies. La Banque s'est récemment engagée sur de grands projets structurants dont la réalisation permettra aux pays de la région de marquer des pas vers le développement. En 2018, l'institution bancaire sous-régionale basée à Lomé a approuvé, au profit des secteurs public et privé des pays de l'UEMOA, 39 opérations de financement pour un montant global de 414,5 milliards FCFA.

Depuis le début de l'année, plusieurs projets d'envergure ont bénéficié des fonds de la Banque. En juin dernier, la BOAD a approuvé un financement de 235 millions de dollars dédiés aux infrastructures dans six pays de l'UMEOA. Au Togo, l'institution contribue à hauteur de 33,6 millions de dollars à la construction de plus de 162 km de routes visant à faciliter l'activité agricole dans le nord du pays. Au Bénin, la banque régionale a récemment débloqué quelque 15 millions d'euros pour appuyer le programme de construction de logements sociaux. Et il y a une dizaine de jours, le Burkina Faso recevait 5 milliards de Fcfa pour la promotion de la finance inclusive.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :