Energies : la BOAD finance la future centrale électrique de Bissau

L'Etat bissau-guinéen va bénéficier de l'installation d'une centrale électrique d'une capacité de 20 mégawatts, a annoncé le chef de la mission de la Société africaine des hydrocarbures, Adji Oteth Ayasso, suite à une audience avec le chef de l'Etat José Mario Vaz. L'infrastructure est financée par la Banque ouest-africaine de développement.

1 mn

Financée par la Banque ouest-africaine de développement, la future centrale approvisionnera les quartiers environnants de la capitale bissau-guinéenne, Bissau.
Financée par la Banque ouest-africaine de développement, la future centrale approvisionnera les quartiers environnants de la capitale bissau-guinéenne, Bissau. (Crédits : DR.)

Bientôt une nouvelle centrale électrique sera construite en Guinée Bissau. L'information a été apportée par le chef de la mission de la Société africaine des hydrocarbures (SAH, ndlr), Adji Oteth Ayasso, qui s'est exprimé face à la presse locale au sortir d'une audience avec le chef de l'Etat bissau-guinéen, José Mario Vaz, le week-end dernier à Bissau.

Dotée d'une capacité de 20 mégawatts, la future centrale a bénéficié d'un financement de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et aura pour but d'approvisionner en énergie électrique les quartiers environnants de la capitale bissau-guinéenne, Bissau.

Lire aussi : Guinée-Bissau : la CEDEAO sanctionne des proches du président Mario Vaz

Dans son intervention, Adji Oteth Ayasso a également évoqué des projets dans le domaine des énergies renouvelables. Ceux-ci devraient aussi être mis en place prochainement. «Nous avons sur papier un autre projet appelé "Microsol" qui consiste en la construction d'une centrale solaire pour alimenter les villages ruraux en électricité pour la conservation des produits agricoles, les irrigations entre autres», a confié le responsable à la presse locale.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.