BOAD  : 235 millions de dollars dédiés aux infrastructures dans six pays de la zone UEMOA

 |   |  255  mots
Les onze nouvelles opérations approuvées par les administrateurs de la BOAD portent à 5 684,3 milliards de Fcfa le cumul des engagements (toutes opérations confondues) de la Banque depuis le début de ses activités en 1976.
Les onze nouvelles opérations approuvées par les administrateurs de la BOAD portent à 5 684,3 milliards de Fcfa le cumul des engagements (toutes opérations confondues) de la Banque depuis le début de ses activités en 1976. (Crédits : DR.)
Réuni en fin de semaine dernière à Cotonou dans le cadre de sa 113e session ordinaire, le Conseil d'administration de la Banque ouest-africaine de développement a approuvé le financement de 11 projets de développement en faveur de 6 pays de la zone UEMOA. Montant global mobilisé : 234,7 millions de dollars, soit quelque 136 milliards de Fcfa.

Ce sont sept prêts à moyen et long terme d'un montant total de 115 milliards FCFA, deux lignes de refinancement pour un montant de 15 milliards FCFA, un prêt à court terme d'un montant de 5 milliards de FCFA et une prise de participation d'un montant de 1,2 milliard de Fcfa qui ont été validés jeudi dernier par le Conseil d'administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD).

Les prêts portent sur des financements partiels en faveur des projets de réhabilitation de port sec et de diverses infrastructures au Burkina Faso (22 milliards de Fcfa), d'aménagement routier au Togo (20 milliards), de logements sociaux au Mali (25 milliards), de modernisation aéroportuaire au Niger (14 milliards) et d'un projet scolaire et d'un complexe agro-industriel en Côte d'Ivoire (34 milliards de Fcfa).

5.648,3 milliards de francs CFA d'engagements

A cela, s'ajoute également la mise en place d'une ligne à court terme de 5 milliards de Fcfa en faveur de la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) pour le refinancement partiel de la campagne intrants agricoles 2019-2020.

Lire aussi : Afrique du Sud : Naspers diffère la cotation de ses actifs sur Euronext à la suite d'une erreur administrative

Selon le communiqué de l'institution dirigée par Christian Adovelande, l'approbation de ces onze opérations porte à 5 684,3 milliards de Fcfa le cumul des engagements de la BOAD depuis le début de ses activités.

Pour rappel, la BOAD créée il y a 45 ans est le principal instrument financier des projets de développement des 8 pays de la zone UEMOA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :