Le Burkina Faso roi de la RSE en Afrique selon Respeco

 |   |  450  mots
(Crédits : DR)
Le premier classement mondial des économies en fonction de leur ouverture à la responsabilité sociétale des entreprises, établi par l’institut de recherche Respeco, vient de paraître. Si les pays européens et plus particulièrement scandinaves sont en tête de ce classement, en Afrique, certains Etats s’évertuent à s’approprier le concept RSE.

L'Institut Respeco vient de publier son premier classement mondial des économies en fonction de leur ouverture à la responsabilité sociétale des entreprises. Dans le palmarès des pays favorables à la RSE, l'Europe s'impose sans conteste en s'arrogeant les 23 premières places. Cependant si l'Afrique traîne encore de nombreuses lacunes en matière de responsabilité sociétale, des progrès notoires sont en train d'être faits dans certains Etats du contient, peu nombreux soient-ils.

Le Burkina, figure de proue en Afrique

Aucun pays africain ne figure dans le top30 du classement RESPECO qui hiérarchise les pays selon un indice composite construit à partir de 6 indicateurs regroupant au total 38 variables et prend en compte des données relatives à l'environnement, aux inégalités et aux discriminations, au droit du travail et aux législations sociales, à la corruption et à l'information.

Il faut attendre la 38ème place du classement pour trouver un pays africain, en l'occurrence le Burkina Faso. Le pays des hommes intègres qui était à la 41éme place en 2013 a fait des progrès. Non loin du Burkina, un autre pays africain, le Sénégal, occupe la 44ème en 2017. Ce dernier est certes lointain dans le classement, mais cette année, le pays de Macky Sall a fait un gain de six points par rapport à 2013 où il avait occupé la 47ème place, à l'inverse du Gabon, 51ème sur la liste. Le pays de l'Afrique Centrale est le troisième en Afrique mais cette année, il a régressé de 6 points par rapport à 2013.

Le Maroc, champion du Maghreb

En Afrique du Nord, le Maroc, classé 54ème sur la liste, est de loin devant ses voisins maghrébins, notamment l'Algérie qui occupe la 124ème place cette année. Une régression notoire dans la mesure où le pays du Maghreb occupait en 2013 la 116ème place. En Tunisie c'est l'effet contraire. Si la Tunisie est encore derrière le Maroc, le pays a fait un bond en avant remarquable pour se positionner à la 59ème place, tout juste devant l'Israël alors que la Libye qui a perdu 21 places se console devant le Qatar, 182ème du classement.

Les USA et la Chine en queue du classement

Des progrès ont été notés en Afrique australe. L'Afrique du Sud est encore très loin dans classement, mais le pays a engrangé 36 places. En revanche, la Somalie doit encore faire beaucoup d'efforts, dernière sur la liste occupant ainsi la 196ème place.

Il faut noter que la Chine et les Etats-Unis qui occupent respectivement la 191ème et 151ème, ont refusé de ratifier un certain nombre de traités internationaux. Ce qui explique d'ailleurs leurs mauvaises postures dans ce classement, précise l'Institut Respeco.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :