Le Bénin dit non à un don français d’équipements médicaux usagés

 |   |  816  mots
(Crédits : Reuters)
Les autorités béninoises ont décidé de décliner un important don d’équipements médicaux qui leur a été offert par un partenaire français. Selon les explications du ministre de la santé publique du pays, le matériel objet du don est usagé ou vétuste, ce qui risque d’impacter la qualité des prestations sanitaires des centres de soin du pays. Un fait assez rare sur le continent...

Le fait est suffisamment inédit pour être souligné, surtout en Afrique où l'on a l'habitude de dire que la main qui demande n'a pas de prétexte pour dire non à celle qui donne. Le gouvernement du Bénin a refusé un important don français d'équipements médicaux en raison du fait qu'ils sont vétustes.

Le matériel était destiné au Centre hospitalier départemental et universitaire du Borgou et de l'Alibori de Parakou. Les autorités béninoises ont alors poliment, mais avec fermeté, décliné le don. Une décision motivée par le fait que les équipements médicaux en question « sont usagés ». C'est en tout cas ce qu'a expliqué le ministre béninois de la santé publique, Alassane Seidou, aux députés qui ont interpellé le gouvernement sur les raisons de ce refus. « Les équipements qui nous sont proposés par nos partenaires sont des équipements usagés d'un âge moyen se situant entre 10 et 15 ans », a fait savoir le ministre selon les propos rapportés par le quotidien local Nord-Sud. Estimant que le gouvernement a déjà prévu l'achat de tous ces matériels à l'Etat neuf dans le cadre du Programme d'Action du Gouvernement (PAG), Alassane Seidou a tenu à rassurer les parlementaires que l'Etat est en train de tout mettre en œuvre pour renforcer la qualité des prestations sanitaires publiques dans le pays, ce qui reste conditionné par celle des équipements.

« Le gouvernement n'a pas trouvé opportun d'accepter ce matériel qui pourrait entraîner des contre-performances au niveau du diagnostic ». Alassane Seidou, ministre de la santé publique du Bénin.

Partenariat nord-sud

Dans les faits et à la suite des informations obtenues par La Tribune Afrique, il s'avère que le ministre répondit à une interpellation d'une vingtaine de députés sur la situation des financements des besoins du Centre hospitalier universitaire des Départements du Borgou et de l'Alibori, dans le cadre de son partenariat avec le Centre Hospitalier Régional d'Orléans.

Les députés s'inquiétaient du retard pris dans la procédure de livraison du matériel, qui est en partie due au non décaissement par le gouvernement béninois, des moyens financiers nécessaires conformément aux termes de l'accord convenu entre les deux parties. A titre de rappel, c'est en décembre 2015 sous l'ancien président Yayi Boni, que le gouvernement béninois a donné son accord pour le financement des besoins en équipement médicaux du Centre hospitalier départemental du Borgou et de l'Alibori dans le cadre du partenariat qui le lie au Centre hospitalier régional d'Orléans.

Lire aussi : « Déstabilisation de l'Afrique » : 1.800 ONG vont porter plainte contre Sarkozy !

En contrepartie, le Bénin devrait assumer certains aspects de la livraison du matériel notamment la construction des infrastructures nécessaires pour abriter les équipements ainsi que certains frais relatifs à l'envoi des containers, ce qui dans l'ensemble devrait induire une incidence financière de plusieurs centaines de millions de Fcfa. Les autorités d'alors ont décidé de faire supporter ces charges au budget de l'Etat pour la réalisation du projet mais d'après le contenu de la lettre d'interpellation du gouvernement des députés, « à ce jour, l'aboutissement de ce projet de partenariat peine à se concrétiser au détriment de la population ».

Lire aussi : Jules-Armand Aniambossou, d'ambassadeur du Bénin en France à DG Afrique du Groupe Duval

Face à ces inquiétudes, le ministre béninois de la santé publique a dressé, lors de la séance plénière du jeudi 27 avril dernier, l'état d'avancement du chantier qui devrait être livré au plus tard en juin prochain. C'est à cette occasion qu'il a expliqué les raison qui ont poussé le gouvernement à décliner les dons français. Le ministre Alassane Seidou a souligné par ailleurs que le gouvernement a choisit de commander de matériels neufs dont le processus d'acquisition est déjà en cours dans le cadre d'un programme d'équipement et de renforcement des formations sanitaires du pays.

"Orgueil national" ?

L'information a été largement bien accueillie au sein de l'opinion béninoise et même au-delà. Si certains rares commentaires ont mis en avant, « un excès d'orgueil national au vu des besoins pour les populations démunies », la plupart ont mis en avant le courage politique des autorités béninoises estimant que « l'Afrique ne devrait pas être la poubelle des pays développés ».

Lire aussi : France-Afrique : « Je ne m'attends pas à des changements significatifs » (Christophe Bigot)

Ce n'est pas la première fois que des dons et autres aides à destination des pays africains font polémique notamment pour ce qui est des produits alimentaires fournies par certains organismes et qui s'avèrent par la suite périmés, mais c'est assez rare que même dans ce cas de figure, un gouvernement ose dire non !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/08/2017 à 11:16 :
Beninois soyez tres fier de votre président! il fait honneur à notre continent. Nous devons nous prendre en mains, nous memes. pas comme chez nous au congo!
Soyez tres fiers de vous
a écrit le 10/05/2017 à 10:13 :
Une bonne decision prise par mon gouvernement actuel. On ne peut pas accepter un vieu equipment sur lequel on va depenser durant des decenies pour sa reparation. L exemple palpable est qu avant on achetait les motos d occasions de l Europe qui nous coutaient très chère et on ne pouvait pas les utiliser pendant trois ans mais actuellement on achète les motos noeufs venues de l Asie qui nous coutent moins chère et on les utilise pendant 5 à 7 ans sans changer aucune pièce. Cette decision faisait partie des visions de Notre Grand THOMAS SANKARA... Vive L Afrique
a écrit le 09/05/2017 à 2:42 :
il y a des commentaires d'une incroyable stupidité ici

je ne blame pas le bénin de l'avoir refusé , que ce soit pour des raisons valables ou une question de fierté peu importe

mais vous etes des idiots si vous pensez que ce matériel est envoyé en afrique pour que l'on puisse "s'en débarasser"...
vous pensez vraiment que ça revient moins cher de faire parvenir du matériel medical par transport aériens jusqu'au bénin avec toute la logistique que ça comporte que d'aller à la déchéterie du coin ( il y en a dans toutes les communes de france) et de mettre tout ça à la benne et qu'on en parle plus...

que vous refusiez c'est une chose mais les stupides procés d'intention sont parfaitement grotesque
a écrit le 06/05/2017 à 17:35 :
L'Afrique comme toutes les mers du monde 'est pas une poubelle.
a écrit le 06/05/2017 à 11:45 :
L'Afrique doit prendre cette exemple merci.
a écrit le 06/05/2017 à 11:11 :
Salut pour les Autorités Béninoises contrairement à d'autres qui sautent sur la moindre offre dans réfléchir au péril de leur souveraineté
Réponse de le 29/08/2017 à 1:53 :
Mais quel ânerie de parler de souveraineté lorsqu'il s'agit d'un don fait par une association caritative ou autre partenaire (état, entreprise privée), il n'y a aucune contrepartie, je ne voie pas ou sera le manque de souveraineté !!!
Si le Bénin peut ce payer le luxe de refuser du matériel d'occasion, c'est très bien , mais que je sache, le Bénin n'est pas la France en terme de qualité de soins et de façon universelle!
Beaucoup de gens sont fières et morts debout à cause d'un orgueil mal placé, les politiques qui ont pris cette décision ont les moyens de ce faire soigner par les meilleurs spécialistes au Bénin, et surtout en France, il est donc très facile pour eux de jouer les vertueux alors qu'une grande partie du peuple crève du manque de soin, d'infrastructure ou de matériel!
Il vaut mieux du matériel d'occasion, que rien du tout, et la France n'enverra jamais du matériel délabré, pas sûr ou autre juste pour ce débarrasser, car l'envoie par container est hors de prix, pour 130kg de marchandise importé de Chine, cela m'a coûté 1200€ de fret maritime!
Alors il serait préférable pour nous de recycler plutôt que d'envoyer de vieux ragotons!
a écrit le 06/05/2017 à 9:24 :
j'applaudis fort pour la population beninoise
a écrit le 06/05/2017 à 9:22 :
j'applaudis fort pour la population beninoise
a écrit le 05/05/2017 à 13:00 :
Et vous croyez quen france tout est flambant neuf dans les hopitaux chu cliniques he ben non il y a des services des batiments du materiaux ils ont depasses les 10ans je vous le garanti des batiments tres vieux du materiels des blocs tres vieux je sais de quoi je parle
a écrit le 05/05/2017 à 10:26 :
Choque vous etes tous choques alors porquoi les hopitaux en afriques sont mals equipes allez peut etre le demander a vos dictateurs. Ce nest pas a cause de la France. Moi ce qui choque et vous le savez cest que des equipements neufs le tous neufs ca coutent tres chers donc les soins tres couteux donc en Afrique si vous avez pas dargents vous savez tres bien que vous pourrez pas vous faire soigner voir vous laisser mourrir aux portes drs hopitaux.
a écrit le 05/05/2017 à 10:05 :
Cest parfait alors pourquoi beaucoup dafricains de tous pays dafrique viennent quittent leurs pays pour se soigner en France et ceux qui vivent en France font venir leurs parents menbres de familles pour venir les soigner en France. Mou je sais par manquent de moyens dargents car beaucoups sont laisses mort a la portes des hopitaux en afrique car pas dargents. Alors tout ceux qui crachent sur la France ne venait pas demain vous faire soigner en France Car heureuaement quen France les soins sont accessibles sans aegents
Réponse de le 05/05/2017 à 14:12 :
Les soins sont accessibles sans argent. ...🤔
Réponse de le 07/05/2017 à 17:15 :
Un africain qui vient se soigner en france, n'est justement pas celui qui manque de moyens et ne peut pas se soigner chez lui !!! Allez a l'etranger pour se soigner suppose qu'on appartient a une certaine elite puisqu'il faut avoir deja regler des frais de soins a l'avance basee sur une grille de tarif surestimmee avant meme d'aller faire une demande de visa!!
Ces cas ne sont alors pour souvent limites qu'a des maladies speciales ou il n'y a pas de competences locales pour ca!!

A part ca veuillez comprendre que la france n'est pas le centre du monde.
Tout le monde ne se reveille pas en afrique en pensant a votre pays. Merci!!
a écrit le 04/05/2017 à 20:32 :
C'est une tête rare à saluer et à protéger. Nous voulons des dirigeants mûrs qui luttent sincèrement pour des causes nobles pour le de vélo de notre cher continent. Stop aux marionnettes
a écrit le 04/05/2017 à 20:14 :
je ne suis pas beninois mais je suis africain.
En tout cas je suis très ravi de la reaction du gouvernement beninois.
En effet ,l'afrique doit quitter de cet angélisme pour le réalisme.
aujourd' hui nous devrons mettre fin à tous ces chambardement et montrer aux européens que sans eux, on peut faire quelques choses.
a écrit le 04/05/2017 à 19:33 :
Il faut des hommes comme vous à la tête de notre beau continent.L.Afrique n.est pas un dépotoir d.ordures .courage homme fort
a écrit le 04/05/2017 à 18:58 :
Nous sommes une nation composé d'hommes et de femmes ayant une haute estime de soi accompagné, d'un grand instinct grégaire voilà pourquoi nous n'acceptons pas n'importe quoi
Merci
a écrit le 04/05/2017 à 15:49 :
une tres bonne réaction. l'Afrique ne devra pas etre un dépotoire
a écrit le 04/05/2017 à 11:53 :
Moi je propose qu'Orleans garde le materiel de 15ans et offre le materiel neuf au Benin ou mm fifty fifty preuve que ce ne sont pas des poubelles!
a écrit le 04/05/2017 à 9:40 :
Et la dignité bien sûr que les autorités ce ce pays ont raison de refuser ces dons poubelles honte au gouvernement français , ce pays est d autres ont le droit à des aides conformes et sans risque pour la santé
a écrit le 04/05/2017 à 6:48 :
Ces équipements pourront certainement aider d'autres pays qui en sont cruellement démunis. ..
a écrit le 04/05/2017 à 1:00 :
Bien fait du jamais vu sur ce continent. Bravo
a écrit le 03/05/2017 à 23:01 :
Il faut dire NON NON NON NON ET NONN. Ce nest pas parce que nous n'avons pas le même niveau de développement que nous seront de la poubelle pour eux. Pourquoi les homme de la santé font du débrayage a cause de la vétuste du plateau technique. C'est a cause de toutes ces poubelles.
Réponse de le 29/08/2017 à 2:41 :
Et bien quand il n'y aura plus de matériel du tout, même d'occasion, ils n'auront plus besoin de débrayer ou de faire grève, ils seront tous aux chômages, la belle affaire !!!
Réponse de le 29/08/2017 à 2:56 :
Et bien quand il n'y aura plus de matériel du tout, même d'occasion, ils n'auront plus besoin de débrayer ou de faire grève, ils seront tous aux chômages, la belle affaire !!!
a écrit le 03/05/2017 à 20:10 :
Très courageux de la part du président les mentalités doivent changer pour ceux veulent la liberté de l'Afrique
a écrit le 03/05/2017 à 19:45 :
c'est pas bon de donner des médicaments qui empoisonné
a écrit le 03/05/2017 à 19:01 :
Très courageux, dira -t-on, mais a -t -il les de se procurer à brève échéance le matériel refusé
Il est vrai que l'Europe fait souvent des dons des matériels n'ayant plus de fraîcheur, mais si on refuse du matériel médical, il faudrait aussi faire la chasse à la friperie qui est vendue dans les marchés africains, pourtant friperie donnée pour rien et qui fait la richesse de certains hommes d'affaires dans nos pays.
Au moins, le matériel médical aurait servi à quelque chose en attendant d'acheter du neuf. C'est mon avis, pas besoin que tout le monde soit du même avis que moi.
Réponse de le 03/05/2017 à 19:37 :
Ça coûte plus cher d'entretenir du matériel medical périmé que d'acheter du neuf. C'est comme pour une voiture. Même pire car les pièces ne sont pas facilement disponibles.
Réponse de le 03/05/2017 à 20:04 :
Est ce que tout les equipements en France on moins de 10 ans ?
Non helas, mais un "grand" la bas doit avoir un interet a dire non...

Je précise que je suis ingénieur bio médical et que je pense savoir ce dont je parle......
a écrit le 03/05/2017 à 18:52 :
Je suis président d une association pour le Congo RDC.Je veux bien récupérer ce matériel
Réponse de le 04/05/2017 à 6:51 :
Super! J espère que votre association pourra en profiter.
Réponse de le 04/05/2017 à 8:12 :
Bravo à cette association je pense que ce matériel peu encore servir
Réponse de le 04/05/2017 à 15:54 :
Mon peuple n'a pas non plus besoin de cela. trouve bien ton pays ou le peuple peut etre tué sur tous les fronts. ta réaction prouve que tu n'es pas congolais de la RDC. tu es président de l'association des chevaux de troie de la communauté internationale avec pour mission l'extermination du peuple RDCongolais.
a écrit le 03/05/2017 à 18:36 :
L'Afrique ne doit pas être la poubelle de l'Europe.
a écrit le 03/05/2017 à 18:13 :
Ça m à toujours choque qu on envoie tout notre matériel usage en Afrique. ...
Réponse de le 29/08/2017 à 2:50 :
Et cela vous choque pas que du matériel médical qui peut aisément être utile dans des dispensaires de petits villages par exemple soit mis en déchetterie, au lieu d'avoir une seconde vie?
Avez-vous autant de scrupule lorsque vous revendez votre voiture d'occasion ou autres article?
Les Français qui envoient du matériel en Afrique, ont certainement plus de respect pour les Africains que beaucoup ici à les lire envers les Français !!!
a écrit le 03/05/2017 à 18:09 :
De par le passé cette décision serait sévèrement sanctionnée mais aujourd'hui la donne à changer

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :