Kenya : la Cour Suprême annule les résultats de la présidentielle

 |   |  244  mots
La Cour suprême du Kenya a invalidé la victoire du président sortant, Uhuru Kenyatta.
La Cour suprême du Kenya a invalidé la victoire du président sortant, Uhuru Kenyatta. (Crédits : Reuters)
Les espoirs de Raila Ondinga désormais renforcés. La Cour suprême du Kenya a décidé ce vendredi d’annuler les résultats de la présidentielle du 8 août dernier qui donnait pour vainqueur le président sortant Uhuru Kenyatta. Celui-ci n'approuve pas cette décision, mais la respecte. La Cour réclame l’organisation de nouvelles élections d’ici 60 jours, pour cause d’irrégularités.

Dans les couloirs de la State House de Nairobi ce vendredi, le silence sera certainement de rigueur. La Cour Suprême kényane a annulé ce vendredi les résultats de la présidentielle du 8 août dernier qui donnait pour vainqueur le président sortant Uhuru Kenyatta. Celui-ci s'est dit en «désaccord» avec la décision vendredi de la Cour suprême d'invalider l'élection présidentielle du 8 août, tout en affirmant la «respecter», lors d'une adresse en direct, ce 1er septembre, sur les chaînes de télévision.

«Personnellement, je suis en désaccord avec la décision qui a été prise aujourd'hui, mais je la respecte», a déclaré Kenyatta.

Nouvelles élections d'ici 60 jours

Selon le président de la Cour suprême, David Maraga, ce scrutin «a été marqué par des irrégularités flagrantes ayant affecté l'intégrité des élections».

La plus haute juridiction du pays réclame désormais l'organisation de nouvelles élections dans un délai de 60 jours.

Cette décision fait suite à la requête de l'opposant Raila Ondiga, malheureux perdant de cette élection, et son compagnon de course, Stephen Kalonzo Musyoka, déposée le 18 août dernier après la proclamation des résultats. En acceptant cette requête et en donnant aux enquêteurs de l'opposition l'accès aux serveurs de la commission électorale, cette semaine, la Cour suprême dessinait déjà les contours d'un revirement de la situation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :