Pétrole : le marché africain renforce Tullow Oil

 |   |  504  mots
(Crédits : Reuters)
La production pétrolière de Tullow au large du Ghana vient de monter en régime, en témoigne les estimations de production à la hausse, passant de 78 000-85.000 barils/jour à 85 000-89.000 barils/jour. L’opérateur s’est également félicité de la décision favorable du TIDM et de l’avancement de ses projets en Afrique de l’Est.

L'opérateur pétrolier, Tullow Oil a annoncé la hausse de ses prévisions de production, grâce à un renforcement du rendement des champs pétrolifères Offshores de Tweneboa, Enyenra, Ntomme regroupés dans le complexe de TEN et de Jubilee. Le groupe a ainsi déclaré avoir revu à la hausse tant le niveau de production que les paiement d'assurances qui sont passés d'une estimation allant de 78 000 à 85.000 barils/jour à 85 000-89.000 barils/jours.

TEN et Jubilee en pointe

La mise en service de la totalité des champs du complexe de TEN a justifié la sortie optimiste de Tullow et devrait dépasser la barre des 50.000 barils/jours. A ce renforcement de l'outil de production de TEN, s'ajoute la décision finale du Tribunal maritime international du droit de la mer (TIDM) qui conforte le tracé actuel des frontières maritimes entre la Côte d'Ivoire et le Ghana et signifie le redémarrage des forages de développement en début 2018.

L'approbation par Accra du plan de développement du champ pétrolier de Jubilee signifie un démarrage du forage dès 2018. L'avancement de la situation en Afrique de l'Est, notamment en Ouganda et au Kenya fait également partie des points positifs mis en avant par le management de Tullow Oil. Une situation qui a permis à l'entreprise de réduire ses prévisions de dépenses d'exploitation pour 2017 de 100 millions de dollars pour atteindre 300 millions de dollars, grâce à une économie de 60 millions de dollars effectuée au niveau de ses actifs est-africain.

Exercice 2017 satisfaisant pour Tullow

Le management du groupe a fixé sa dette nette à 3,6 milliards de dollars au 31 octobre dernier, contre 3,8 milliards au premier semestre 2017. Tullow prévoit par ailleurs une hausse des prix du pétrole lors de la fin de l'exercice en cours, ce qui aura une incidence positive sur sa trésorerie.

« Je suis heureux d'annoncer que Tullow continue de faire de bons progrès opérationnels et financiers. L'entreprise génère des flux de trésorerie disponibles qui nous permettent de continuer à réduire notre dette. Nous avons amélioré nos prévisions de production de pétrole pour l'Afrique de l'Ouest suite à une forte production à Jubilee et à TEN. En Afrique de l'Est, nos deux projets progressent régulièrement vers les décisions finales d'investissement, nos activités au Kenya commençant le passage important de l'exploration et de l'évaluation au développement », s'est félicité Paul McDade, DG du Tullow Oil dans un communiqué.

L'entreprise a par ailleurs rappelée les quatre licences onshores décrochées en Côte d'Ivoire, qui couvrent une superficie de 5.035 km2, dont les premiers relevés sont prévus pour 2018. Plus au Nord, Tullow vient de confirmer l'arrêt de la prospection au niveau de deux sites en Mauritanie. Cette décision de mettre fin à la fin de la deuxième période d'exploration a été justifiée par le management par « une justification commerciale insuffisante pour débuter une troisième phase de la licence ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :