Investissements : le milliardaire Dangote lance une cimenterie et une unité phosphatière au Togo

 |   |  357  mots
(Crédits : DR)
La présence remarquée du milliardaire nigérian lors de la dernière messe de l’investissement Togo-UE présageait un deal à venir. En partenariat avec l’Etat, Aliko Dangote misera dans un projet de phosphate de 2 milliards de dollars et va y implanter, pour la première fois, une cimenterie.

C'est une entrée à la hauteur de ce que représente l'homme le plus riche d'Afrique. Aliko Dangote pose le pied dans la sphère économique togolaise. D'abord via son domaine de prédilection, le ciment, puisque le tycoon nigérian va y implanter une cimenterie de 60 millions de dollars. Dotée d'une capacité de production annuelle de 1,5 million de tonnes, cette unité vise à alimenter le marché local et régional.

Au-delà, Dangote se lance également dans l'exploitation du phosphate togolais dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP) avec l'Etat pour un projet de deux milliards de dollars. Les engrais phosphatés résultant de ce projet seront également écoulés sur les marchés local et régional avec pour but de booster l'agriculture ouest-africaine. Les deux accords y afférents ont été signés jeudi à Lomé entre les autorités togolaises et Aliko Dangote.

Un pas vers la réalisation du PND

En mars dernier, le Togo officialisait son plan national de développement (PND) qui s'articule, entre autres, autour de l'industrialisation, pour la transformation structurelle de l'économie du pays. La présence très remarquée d'Aliko Dangote au Forum Togo-Union européenne et son exposé sur le potentiel du pays laissaient présager des investissements à venir. Pour Lomé, cet investissement de l'homme d'affaires nigérian est une aubaine pour booster l'emploi dans un pays où le taux de chômage dépasse les 20 %, selon l'économiste Thomas Dodji Koumou. Sur Twitter, Cina Lawson, ministre des Postes et de l'économie numérique, a salué ces nouveaux investissements.

Pour rappel, Aliko Dangote pousse progressivement ses pions en Afrique francophone. L'année dernière, c'est au Niger qu'il a lancé la construction d'une cimenterie qui devrait être finalisée fin 2020. Depuis quelque temps, le milliardaire nigérian est également courtisé par Macky Sall du Sénégal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :