Bénin : légère augmentation du prix d'achat du coton-graine

 |   |  245  mots
Pour la prochaine campagne au Bénin, le sac de 50 kg d'engrais coton (NPKSB et l'urée) et le sac d'engrais vivrier (NPKSBZn) coûteront chacun 12 000 francs.
Pour la prochaine campagne au Bénin, le sac de 50 kg d'engrais coton (NPKSB et l'urée) et le sac d'engrais vivrier (NPKSBZn) coûteront chacun 12 000 francs. (Crédits : Reuters)
Les autorités béninoises ont annoncé ce lundi les nouveaux prix du coton-graine pour le compte de la campagne 2018-2019. Selon le ministère béninois de l'Agriculture, ceux-ci ont connu une hausse de 5 francs CFA. Ainsi, le coton-graine premier choix est à 265 Fcfa,le second à 215 francs CFA.

Le gouvernement béninois vient d'augmenter les prix d'achat du coton-graine auprès des producteurs. D'après par un communiqué rendu public par le ministère béninois de l'Agriculture, rapportant une décision du conseil de ministres, le prix du kilo du coton-graine au titre de cette campagne cotonnière est passé de 260 Fcfa à 265 francs pour le premier choix et de 210 Fcfa à 215 pour le deuxième choix, soit une légère augmentation de 5 francs CFA.

Le communiqué explique que cette décision est sous-tendue par la volonté de l'Etat d'appuyer les producteurs de coton du pays. «Cette augmentation du prix d'achat aux producteurs participe de la logique de faire profiter à tous les acteurs, des frais de l'embellie que connait la filière coton depuis deux campagnes», confie le gouvernement ivoirien, alors que les prix des intrants ont été gardés inchangés.

En effet, pour la prochaine campagne, l'engrais coton (NPKSB et l'urée) et l'engrais vivrier (NPKSBZn) coûteront toujours 240 Fcfa le kilo, soit 12 000 francs le sac de 50 kg. En ce qui concerne les insecticides, leur prix demeure à 3 500 Fcfa le flacon pour le traitement d'un demi-hectare tandis que les herbicides totaux sont à 3 500 Fcfa le litre et les herbicides sélectifs à 5 000 francs le litre.

Rappelons que les performances enregistrées dans la filière coton restent relativement bonnes, avec une progression observée depuis au moins deux campagnes. Pour la campagne 2017-2018, les volumes de production sont estimés à quelque 550 000 tonnes de coton-graine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :