Ecobank : un premier semestre couronné de succès « grâce aux investissements »

Avec un résultat avant impôt et un produit net bancaire respectivement en hausse de 24% et de 10% …, le groupe Ecobank a continué d’enregistrer de belles performances au cours des six premiers mois de l’année en cours. Ade Ayeyemi, directeur général, impute cela –entre autres- aux investissements consentis notamment dans la technologie.
Ade Ayeyemi, Directeur Général du Groupe Ecobank
Ade Ayeyemi, Directeur Général du Groupe Ecobank (Crédits : DR)

Malgré la conjoncture mondiale, le groupe Ecobank a enregistré des résultats très positifs au cours des six premiers mois de l'année. Dans le détail, le résultat avant impôt est passé à 261 millions de dollars, en hausse de 24% par rapport à la même période l'an dernier. Le produit net bancaire a grimpé de 10% à 910 millions de dollars, tandis que le rendement des capitaux propres tangibles connait une augmentation record de 19,5%, quand le résultat par action s'est apprécié de 24%.

Ces chiffres confortent le trend haussier des résultats du groupe bancaire panafricain observé ces dernières années, y compris en pleine période de turbulence provoquée par la pandémie de Covid-19. Rappelons qu'en 2020, Ecobank a connu des résultats en hausse de 104% en glissement annuel.

« Nous avons obtenu de bons résultats grâce à nos investissements, y compris dans la technologie, et au dévouement continu d'Ecobankers à répondre aux besoins financiers des clients, malgré un environnement opérationnel difficile caractérisé par une inflation élevée, un affaiblissement des devises africaines, une détérioration des soldes budgétaires des gouvernements et une baisse de la croissance économique », a déclaré Ade Ayeyemi, directeur du groupe Ecobank dans un communiqué transmis à la presse ce lundi.

Rappelant la vision du groupe qui est de « faire progresser le développement économique et l'intégration financière de l'Afrique », le groupe bancaire basé à Lomé impute également ces performances dans le contexte contraignant actuel à la diversification de ses activités. Ces dernières -du Consumer Banking au Corporate and Investment Banking ont toutes connu de meilleures performances.

Banque panafricaine implantée dans 33 pays d'Afrique de l'Ouest, centrale et de l'Est et dont le conseil d'administration est présidé par le financier camerounais Alain Kontchou, Ecobank a multiplié les initiatives, les partenariats ainsi que les investissements pour renforcer sa puissance financière de manière à répondre promptement aux besoins des entreprises et des gouvernements à travers le continent. Après le lancement en 2016 de son programme de transformation numérique, la banque a été inscrite à la cote à Londres en 2019 sa première euro-obligation d'une valeur de 500 millions d'euros.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.