Bénin : l'Etat se dote d'un organisme de sécurisation de l'épargne nationale

Le Bénin a entamé le processus pour la création d’une Caisse de dépôts et consignations (CDC). A l’image de plusieurs pays du continent, le gouvernement a adopté le projet de loi qui sera soumis à l’appréciation du Parlement dès la session extraordinaire qui démarre lundi prochain. L’objectif visé est de mieux sécuriser l’épargne afin de la mettre au service du développement.

3 mn

En plus de garantir le sécurisation de l'épargne publique, les caisses des dépôts et consignations participent habituellement et de manière directe au financement des grands projets structurants de l'Etat et des collectivités territoriales.
En plus de garantir le sécurisation de l'épargne publique, les caisses des dépôts et consignations participent habituellement et de manière directe au financement des grands projets structurants de l'Etat et des collectivités territoriales. (Crédits : Reuters)

Le Bénin sera bientôt doté d'une Caisse de dépôts et consignations (CDC). Le gouvernement a adopté le projet de loi portant création de l'institution, lors de son dernier conseil des ministres tenu le mercredi 22 août sous la présidence du chef de l'Etat, Patrice Talon. Le projet sera soumis à l'approbation du Parlement qui l'examinera au cours de la session extraordinaire prévue ce lundi.

«La Caisse des dépôts et consignations est un outil de développement et de gestion sécurisée de l'épargne au niveau national. En tant que telle, elle soutient les politiques de gestion conjoncturelle de trésorerie et de mobilisation de ressources intérieures. Elle agit comme un investisseur de long terme dans les secteurs clés de l'économie et vient en appui aux activités du système bancaire classique», a expliqué le gouvernement dans le communiqué qui a été publié à l'issue du conseil.

Selon le gouvernement, la création de la CDC s'inscrit dans le cadre du schéma global de financement du développement. Elle sera, entre autres, «chargée de contribuer à l'impulsion du développement économique et social, de sécuriser et gérer les fonds sous protection, actuellement gardés par-devers eux par les officiers ministériels, les administrateurs et autres mandataires judiciaires, et de canaliser et orienter l'épargne nationale vers des investissements directs en tant que facilitateur d'opérations à effet de levier».

La Caisse aura aussi à financer le développement par l'inclusion financière des secteurs non pris en compte par le secteur bancaire classique et selon la même source, c'est convaincu de l'importance d'un tel outil, dont la réactivation avait été envisagée il y a quelques années, que le Conseil a décidé de soumettre le projet de loi y relatif à l'Assemblée nationale pour adoption. Le ministre de l'Economie et des finances a d'ailleurs été instruit afin d'engager les formalités nécessaires à l'opérationnalisation de la Caisse, dès que l'étape législative sera franchie.

Dynamique africaine

Avec cette initiative, le Bénin rejoint ainsi la longue liste des pays africains qui se sont tous lancés dans la création d'une caisse de dépôts et de consignations. Le système est largement inspiré du modèle français et a été expérimenté dans plusieurs pays comme le Maroc, la Tunisie ou le Sénégal. Dernièrement, c'est la Côte d'Ivoire, le Niger et le Burkina qui ont rejoint le Gabon et la Mauritanie sur la liste non exhaustive des pays africains disposant d'une CDC.

Dans le contexte actuel marqué par une faible mobilisation de l'épargne et des conditions souvent difficiles de financement à l'international, ces caisses qui agissent comme «des banquiers publics» offrent de nouvelles alternatives aux gouvernements. Comme institution financière, elle assure la mobilisation des ressources à long terme, lesquelles sont nécessaires au financement des économies. D'autant qu'elles offrent aussi une faculté de rentabilité différée et des primes de risques plus faibles, les institutions du même genre participent également à des projets stratégiques pour les Etats, notamment dans le domaine des infrastructures ou de l'énergie.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.