Aérien : le Ghana en discussions avec des partenaires privés pour son projet de compagnie nationale

 |   |  236  mots
Lancé en 1958, Ghana Airways, l'ancien pavillon national, avait été mis en liquidation en 2004 par le gouvernement de l'ancien président John Kufuor.
Lancé en 1958, Ghana Airways, l'ancien pavillon national, avait été mis en liquidation en 2004 par le gouvernement de l'ancien président John Kufuor. (Crédits : DR.)
Le gouvernement ghanéen prépare son projet de lancement d'une compagnie aérienne nationale desservant des destinations internationales. Cecilia Abena Dapaah, ministre ghanéenne de l'aviation, a révélé que le gouvernement est à la recherche de partenaires privés pour lancer la future compagnie.

Le Ghana, un des porte-flambeau de l'économie ouest-africaine ne dispose toujours pas de sa propre compagnie aérienne. C'est face à cette situation quasi unique dans la sous-région que la ministre ghanéenne de l'aviation, Cecilia Abena Dapaah, a déclaré que le gouvernement du Ghana est parti à la quête de partenaires en vue de créer un transporteur aérien national desservant des destinations internationales.

«Le cabinet a donné son feu vert en octobre 2017 au ministère de l'Aviation pour lancer le processus nécessaire en vue d'établir un transporteur basé dans le pays avec la participation du secteur privé».

«L'établissement de ce transporteur a le potentiel de créer des bénéfices financiers et économiques avec effet multiplicateur au Ghana et dans la sous-région ouest-africaine», a pronostiqué Cecilia Abena Dapaah. Elle a ajouté que dans le but de promouvoir la création du futur transporteur, son département a été autorisé à lancer des négociations avec des compagnies telles que Air Mauritius et Abou Dhabi Aviation tout en continuant ses discussions avec le géant continental Ethiopian Airlines et d'autres investisseurs stratégiques.

Rappelons que c'est seulement depuis près de 15 ans que le Ghana n'a plus sa propre compagnie aérienne. L'ancienne compagnie lancée en 1958 sous le nom de Ghana Airways avait été mise en liquidation en 2004 par le gouvernement de l'ancien président John Kufuor.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :