Au Ghana, le FIDA mobilise de nouveaux fonds pour le Programme d'entreprises rurales

 |   |  182  mots
Au Ghana, l'aide financière du Fonds international de développement agricole sera destinée à quelque 36 000 petites entreprises rurales.
Au Ghana, l'aide financière du Fonds international de développement agricole sera destinée à quelque 36 000 petites entreprises rurales. (Crédits : Africa Rice)
L'Etat ghanéen va s'appuyer sur le Fonds international de développement agricole pour mettre en œuvre son programme d'entreprises rurales. L'aide accordée par le Fonds et destinée au ministère ghanéen du Commerce et de l'industrie s'élève à 40 millions de dollars.

La mise en œuvre du Programme d'entreprises rurales (REP) du gouvernement ghanéen nécessite la mobilisation de fonds conséquents pour atteindre ses objectifs. D'après la presse locale qui cite des sources gouvernementales, afin de pourvoir à son financement, le ministère ghanéen du Commerce et de l'industrie vient de solliciter auprès du Fonds international de développement agricole (FIDA) un prêt de 40 millions de dollars.

Les mêmes sources indiquent que les fonds seraient destinée, sous forme d'appui financier, à quelque 36 000 entreprises rurales du Ghana. Ces dernières bénéficieront de facilités de crédit pouvant amener à la création de 50 000 nouveaux emplois au bénéfice des jeunes et des femmes.

Selon le Daily Graphic Business, le ministère ghanéen du Commerce et de l'industrie a entamé, depuis ce jeudi, le recensement des entrepreneurs ruraux qui devraient bénéficier du programme. Avec une envergure nationale, le REP entend mettre sur pied, d'ici à trois ans, près de 45 000 entreprises afin de booster le secteur de l'emploi et soutenir la croissance économique du pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :