Burkina Faso  : l'Etat mobilise 939 millions Fcfa pour les projets culturels et touristiques

Les acteurs culturels et touristiques burkinabés pourront bénéficier d'un fonds global de 939 millions de francs CFA pour la mise en œuvre de leurs divers projets. L'information a été donnée par le ministère burkinabè de la culture, des arts et du tourisme qui vient de lancer la deuxième édition de l'«appel à projets culturels et touristiques».

3 mn

(Crédits : Reuters)

939 millions de francs CFA, c'est le montant de l'enveloppe mise à la disposition des acteurs culturels et touristiques burkinabés par l'Etat cette année, dans le cadre de seconde édition de l'«appel à projets culturels et touristiques» comptant pour le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT). D'après le ministère burkinabè de la culture, des arts et du tourisme qui vient de lancer le programme, les acteurs disposent d'un délai d'un mois à compter du 14 juillet et jusqu'au 13 août 2018 pour déposer leurs dossiers afin de bénéficier de cet appui de l'Etat pour la réalisation de leurs projets.

Pour cette procédure, les entreprises culturelles et touristiques, les associations et coopératives culturelles et touristiques, (légalement constituées) et l'administration culturelle et touristique sont concernées. Quant aux filières éligibles, il s'agit de la musique (disque et spectacle), le cinéma et l'audiovisuel, le livre et la presse, les arts visuels, les arts de la scène, le patrimoine culturel, les métiers d'art, la mode et le design, le tourisme culturel, les TIC (logiciel et multimédia), l'hébergement touristique, la restauration touristique, le transport touristique, le tour operating et l'équipement des agences de voyage, la chasse et la vision, le guidage, l'aménagement de sites, l'attraction et l'animation touristiques.

Des défis à relever

Cette enveloppe de la deuxième édition de l'appel à projets du FDCT est répartie à raison de 242 millions de francs CFA pour les crédits directs, 45 millions de francs CFA pour les avances sur recette et 152 millions de francs CFA pour les subventions. Pour rappel, la première édition avait mobilisé une enveloppe de 580 millions de francs CFA. Pourtant elle a permis de réceptionner 417 dossiers dont 262 projets pour la subvention et 155 pour le prêt pour un besoin en financement total de de 5,6 milliards de francs CFA.

Ainsi, les fonds disponibles sont insuffisants pour les acteurs culturels et touristiques burkinabés. «Je mesure les attentes des uns et des autres vis-à-vis de ce fonds. Vos attentes sont si grandes, si diverses et spécifiques. Mais notez bien que sans votre réelle implication, il serait difficile d'aboutir aux résultats escomptés», a fait remarquer le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango. Il a promis continuer le plaidoyer auprès du gouvernement et d'autres partenaires, pour accroitre la capacité financière du FDCT.

Abordant toujours les améliorations à effectuer, Alphonse Tougouma, directeur général du FDCT a indiqué qu'il y aura des réductions en ce qui concerne les délais de réception, la centralisation des dossiers, des travaux d'analyse, la délibération, la formation des bénéficiaires, la mise en place des financements et les premiers déblocages des fonds. Cependant, il reste encore des défis à relever, a-t-il soulevé.

Il s'agit de «La mobilisation substantielle des ressources financières ; la tenue régulière des cadres de concertation entre le FDCT, les partenaires techniques et financiers et les promoteurs ; le lancement périodique de l'appel à projets ; le renforcement de la structuration et la professionnalisation du secteur de la culture et du tourisme ; la déconcentration progressive de l'action de financement des projets culturels et touristiques sont autant de défis, pour lesquels des actions ont déjà été engagées».

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.