Togo : l'UE débloque 10 milliards Fcfa d'appui budgétaire

 |   |  500  mots
(Crédits : Reuters)
L'Union européenne vient de débloquer au Togo une enveloppe de 10 milliards de Fcfa au titre d'une subvention non remboursable sous forme de l'appui budgétaire. La commission européenne salue ainsi les avancées du gouvernement dans la gestion des finances publiques.

L'Union européenne (UE) vient de décider d'octroyer au gouvernement togolais un appui budgétaire considérable de 15,5 millions d'euros soit un peu plus de 10 milliards de FCFA. L'aide qui est une subvention non remboursable est consécutive, selon l'UE, aux progrès réalisés par les autorités togolaises dans les domaines de la gestion des finances publiques et aussi à l'engagement du pays dans les réformes auxquelles il a souscrit la semaine dernière avec le Fonds monétaire international (FMI). « La décision de décaissement atteste l'engagement de l'Union européenne pour la bonne gouvernance, le redressement économique et le progrès social inclusif au Togo. Elle est aussi un signe de confiance appuyant la volonté des autorités en faveur des réformes macroéconomiques en cours », a déclaré Nicolas Berlanga Martinez, le chef de la délégation de l'Union européenne au Togo. Le diplomate, qui a aussi précisé que la signature du décaissement se déroulera le lundi 30 janvier à Lomé, a expliqué que l'appui budgétaire est une modalité de soutien des réformes économiques et sociales par le décaissement de fonds aux budgets nationaux tout en s'alignant sur les politiques et priorités des pays bénéficiaires.

En effet, le programme d'appui budgétaire est une initiative qui a pour objectifs principaux de renforcer la politique de réduction de la pauvreté et de croissance économique inclusive et d'appuyer la volonté de consolidation de la gouvernance économique et démocratique des pays bénéficiaires. Plusieurs paramètres sont ainsi pris en compte. La stabilité de l'économie, la qualité des finances publiques, l'importance accordée au financement de la politique de développement du pays, la transparence budgétaire...

Les dividendes du 17e dialogue entre le Togo et l'UE

Les critères d'éligibilité à l'appui budgétaire ont été envisagés par le gouvernement togolais et les instances européennes lors du 17ème dialogue entre l'UE et le Togo, mi-décembre 2016.

Dirigé par le ministre togolais des affaires étrangères Robert Dussey et le chef de la délégation de l'UE au Togo, il a permis de soulever les questions de, l'amélioration des conditions de vie des populations, surtout dans les milieux reculés, l'accès à l'eau, la fiscalité locale, l'assainissement, l'énergie, du commerce, de l'investissement et l'intégration régionale. La tournure des échanges lors de ce forum a amené l'UE à se rassurer et à décider de son appui. « Les échanges ont été ouverts, très francs et sincères... Il a prévalu une grande ambiance de partenariat et d'échanges. Pour tous les défis que la partie togolaise nous a signifié, nous avons toujours montré notre disponibilité à accompagner », a souligné Nicolas Berlanga-Martinez à l'issue du dialogue.

Notons que cet appui budgétaire pourrait aider le gouvernement togolais à éviter un déficit budgétaire en fin d'année en permettant de prendre en charge certaines lignes sociales contraignantes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :