Togo  : inauguration d'une usine de transformation de soja et d'arachide

Les autorités togolaises ont procédé ce week-end à l'inauguration d'une usine de transformation du soja et d'arachide. Basée à Kparatao dans la région centrale du pays, cette nouvelle unité confirme l'ambition du gouvernement de moderniser l'agriculture et de valoriser les produits locaux.
(Crédits : Reuters)

C'est Faure Gnassingbé le chef de l'Etat lui-même, qui a présidé la cérémonie. En pleine région centrale du pays, le président togolais a procédé à l'inauguration d'une usine de transformation de soja et d'arachide à Kparatao. Dotée d'une capacité de production de 6000 tonnes par an, cette usine permettra, selon les autorités togolaises, de « valoriser les produits agricoles togolais et d'établir un partenariat durable entre producteurs, transformateurs et distributeurs ».

Cette inauguration participe à la politique de relance de la filière agricole imprimée par les pouvoirs publics à travers le développement du secteur de transformation. « Nous ne pouvons pas relancer l'économie togolaise si nous ne relançons pas l'agriculture togolaise », avait déclaré en 2010, Faure Gnassingbé lors d'une déclaration officielle.

Avis confirmé par son ancien premier ministre Gilbert Houngbo en 2013. « La relance de l'agriculture est indispensable. Il s'agit non seulement d'assurer cette sécurité alimentaire, mais aussi de faire de l'agriculture un médium de génération de revenus décent pour les 2/3 de la population qui dépendent de cette activité », avait-il déclaré. Avec cette nouvelle usine de transformation, le Togo démarre d'un bon pied.

Pour la modernisation, la roue est déjà en marche

« Aujourd'hui avec tout ce potentiel enregistré, nous avons de nouvelles ambitions. Il est question d'agir sur le segment de la transformation avec l'implication du secteur privé à créer des petites et moyennes entreprises et mêmes des grosses industries agroalimentaires », déclarait le Col Ouro Koura Agadazi, le ministre de l'agriculture du Togo.

Par cette déclaration, le ministre togolais annonçait que le Togo allait prendre le cap sur la modernisation agricole et mettant sur pied une agriculture qui apporte de la richesse. Depuis plusieurs caps ont été franchis. Selon lui, dans le cadre du Programme national d'investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA), une dizaine d'unités industrielles spécialisées dans la transformation du riz du soja et du manioc ont été installées. Le ministre a déclaré être fier aujourd'hui « de retrouver sur les marchés les produits au label togolais tels que le riz jubilé d'or, riz délices, riz le fermier, le tapioca togolais, le gari togolais », etc.

Depuis, le Togo, toujours afin de moderniser l'agriculture, a introduit le numérique et la mécanique dans l'agriculture. D'abord avec l'AgriPME (porte-monnaie électronique), le mobile banking a été introduit dans l'agriculture. Le fermier peut désormais s'acheter des engrais avec les subventions de l'Etat directement depuis une application de son téléphone. Ensuite, il ne faudra pas oublier la mise à la disposition des agriculteurs togolais du Logoutract, un mini-tracteur de moindre coût de fabrication togolaise.

Du chemin reste néanmoins encore à faire

Le chemin est encore long et le gouvernement en est conscient. L'ambition du chef de l'Etat est selon le ministère de l'agriculture de faire du Togo une « force d'exportation dans la sous-région et bien au-delà ». Cette ambition qui aura le triple avantage d'accroître la création d'emplois, de redonner confiance à la jeunesse togolaise et de tirer les revenus vers le haut.

« Le défi à relever dans ce domaine, consiste à favoriser la création de véritables filières de transformation, allant jusqu'aux produits finis. (...) je vois le Togo s'affirmer dans la construction d'un label de qualité et d'un pôle de compétitivité », a expliqué le président Faure Gnassingbé, à l'occasion de son discours de commémoration de la fête de l'indépendance le 27 avril dernier.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 31/07/2019 à 2:33
Signaler
Je veux signer un contrat pour vous livrer le soja. J'ai cultivé 27 hectares

à écrit le 31/07/2019 à 2:32
Signaler
Je veux signer un contrat pour vous livrer le soja. J'ai cultivé 27 hectares

le 25/06/2022 à 15:20
Signaler
Je voudrais un fournisseur de tourteau de soja

à écrit le 14/08/2018 à 16:55
Signaler
c'est bon

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.