Ambition Africa  : un évènement business de référence entre l'Afrique et la France

 |   |  351  mots
(Crédits : DR.)
Business France organise les 30 et 31 octobre prochains la deuxième édition d'Ambition Africa. Près de 1 200 participants sont attendus dont 500 entreprises africaines qui participeront à 17 conférences thématiques et sectorielles et prendront part à 2 000 rendez-vous « B to B » organisés à cette occasion.

Après une première édition 2018 couronnée de succès, la deuxième édition d'Ambition Africa s'attachera à rassembler ministres, experts et délégations d'entreprises françaises et africaines afin de renforcer et d'accélérer les liens économiques et commerciaux entre la France et l'Afrique. Pour cette année, près de 1 200 participants sont attendus dont 500 entreprises africaines qui participeront à 17 conférences thématiques et sectorielles et prendront part à 2 000 rendez-vous « B to B » organisés à cette occasion.

Plusieurs thématiques seront abordées cette année comme le mix énergétique pour l'Afrique, les enjeux agroalimentaires, la mise en place de systèmes de santé efficaces et pérennes au service des populations, mais également la ville durable dans ses différentes composantes comme les infrastructures de transport, la logistique multimodale et la mobilité urbaine de l'Afrique, l'évènement s'inscrivant en effet dans une dynamique autour des enjeux du développement urbain durable, dans la perspective de la tenue du Sommet Afrique France sur la ville durable en juin 2020 à Bordeaux.

Lire aussi : Afrique-France : une communauté de destin [Tribune]

Informer sur le potentiel de l'Afrique

« Plus que jamais, l'Afrique est une priorité pour la France. C'est la raison pour laquelle avec les pouvoirs publics nous avons décidé de rééditer le grand forum Ambition Africa que nous avions organisé l'année dernière. La nouveauté de cette seconde édition, c'est que nous nous sommes associés au Club Afrique de l'association France Invest de manière à pouvoir informer les investisseurs français sur le potentiel de l'Afrique et des entreprises africaines. Nous voulons vraiment faire de Paris, faire de la France le hub européen du capital investissement vers l'Afrique », a déclaré dans un communiqué, Christophe Lecourtier, directeur général de Business France.

Pour rappel, la première édition de cette grand-messe Afrique-France avait enregistré la présence de plus 1 000 visiteurs sur deux jours, une couverture médiatique avec quelque 100 journalistes africains et français, 500 participants en provenance de 38 pays d'Afrique, dont le Nigéria, la Côte d'Ivoire, l'Algérie, la Tunisie et le Cameroun.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :