Tunisie : le consortium Engie-Nareva construira une centrale solaire de 120 MW à Gafsa

 |   |  360  mots
(Crédits : Dronotec - fotolia.com)
La Tunisie va se doter d’une centrale solaire à Gafsa. La construction de l’ouvrage a été confiée à un consortium composé d’Engie et de Nareva. C’est l’un des composants de « Independent Power Producer » (IPP) en faveur du développement des énergies renouvelables.

Un consortium composé d'Engie et d'Areva a été déclaré adjudicataire provisoire pour la réalisation de la centrale photovoltaïque de Gafsa, lancée en appel d'offres international par le Ministère de l'Industrie et des PME et la STEG (Société tunisienne de l'électricité et du gaz). Ce groupement aura ainsi la charge de développer, de concevoir, de financer, de construire, d'exploiter et d'assurer la maintenance de la centrale photovoltaïque de Gafsa, d'une capacité de 120 MW sur une période de 20 ans à partir de sa mise en service.

« Nous nous réjouissons de ce projet solaire remporté avec notre partenaire Engie en Tunisie. Nareva est honorée de contribuer au déploiement du Plan solaire tunisien constituant la pierre angulaire de la politique de transition énergétique du pays », a précisé Saïd Elhadi, PDG de Nareva.

Ce projet d'envergure fait partie des premiers projets IPP « Independent Power Producer » solaires lancés par la Tunisie et s'inscrit dans le programme de développement du secteur des énergies renouvelables avec pour objectif d'atteindre, à l'horizon 2030, une part de 30% d'énergies renouvelables dans la production nationale d'électricité. La centrale de Gafsa devrait alimenter plus de 100 000 foyers tunisiens par an et contribuer à éviter 150 000 tonnes d'émissions de CO2 par an.
Ce projet constitue la première collaboration entre Engie et Narena en Tunisie, après une expérience commune au Maroc avec la réalisation, notamment, du parc éolien de Tarfaya, l'un des plus grands d'Afrique.

« Le succès de cette offre scelle encore davantage notre partenariat à long terme avec Nareva. La Tunisie s'est engagée dans un plan ambitieux de construction de nouvelles capacités de production d'électricité renouvelable avec pour objectif d'installer 3800 MW d'ici 2030. Le programme actuel a montré des résultats très compétitifs pour le pays et nous sommes fiers d'y participer », a déclaré Yoven Moorooven, CEO d'Engie Afrique.

La Tunisie va se doter d'une centrale solaire à Gafa. La construction de l'ouvrage a été confiée à un consortium composé d'Engie et de Nareva. C'est l'un des composants de « Independent Power Producer » (IPP) en faveur du développement des énergies renouvelables.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :