Algérie : nouvelles mesures de contrôle à l'exportation des produits agricoles

 |   |  252  mots
(Crédits : DR.)
En Algérie, les produits d'exportations agricoles seront désormais soumis à un contrôle préalable dans un laboratoire du pays, a annoncé cette semaine, un responsable de l'organisme algérien d'accréditation. Il s'agit de nouvelles mesures prises par les autorités algériennes dans le sillage du scandale de marchandises refoulées récemment.

Le gouvernement algérien prend ses dispositions pour éviter une répétition de l'incident de « la pomme de terre refoulée ». Intervenant cette semaine au forum du quotidien le Courrier d'Algérie, le directeur de l'organisme algérien d'accréditation, Noureddine Boudissa, a annoncé de nouvelles mesures de contrôle pour les produits agricoles destinés aux marchés étrangers.

« Les opérations d'exportations des produits agricoles, seront prochainement soumises à de nouvelles mesures de contrôle, en vue d'éviter les scandales de marchandises refoulées », a déclaré le responsable. Selon lui, le ministère de l'agriculture et du développement rural a déjà mis sur pied un laboratoire national, lequel se chargera d'effectuer un contrôle sur les produits agricoles en question et s'assurer qu'ils sont conformes aux normes internationales. Le laboratoire recevra en septembre prochain, un certificat valable à l'international, a-t-il ajouté.

Ces nouvelles dispositions comme Noureddine Boudissa l'a précisé, sont motivées par la volonté des dirigeants algériens d'anticiper sur les scandales de produits d'exportations refoulés. En effet, a indiqué le patron de l'organisme d'accréditation, l'incident de la pomme de terre et de la datte refoulées depuis le Canada et la Russie, nuit considérablement à l'image de l'Algérie sur les marchés étrangers.

En faisant passer les produits par le laboratoire, l'Etat algérien peut désormais s'assurer qu'ils répondent aux normes phytosanitaires exigées par les pays d'importations (UE, Russie, Canada, etc.) et ainsi faciliter leurs opérations d'exportations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :