Après la Banque mondiale, l'UE sort le chéquier pour la Somalie

 |   |  188  mots
Les aides internationales, octroyées notamment par la Banque mondiale et l'UE, devraient participer au rétablissement des institutions régaliennes de l'Etat somalien.
Les aides internationales, octroyées notamment par la Banque mondiale et l'UE, devraient participer au rétablissement des institutions régaliennes de l'Etat somalien. (Crédits : Reuters)
L'Union européenne vient d'approuver un décaissement de 100 millions d'euros en faveur de la Somalie. Cette aide qui intervient après celle de la Banque mondiale annoncée également cette semaine est destinée à appuyer la reconstruction et l'édification des institutions de l'Etat somalien.

Après une aide de 80 millions de dollars de la Banque mondiale (BM) -la première depuis près de 30 ans, c'est au tour de l'Union européenne (UE) de sortir le chéquier. L'instance européenne vient en effet d'annoncer l'approbation d'un appui budgétaire de 100 millions d'euros, soit environ 116,5 millions de dollars au profit de l'Etat somalien.

Selon un communiqué de l'UE, cette aide à Mogadiscio intervient comme «une réponse combinée [qui] ouvre des opportunités entièrement nouvelles» dans l'édification de la nation somalienne. Elle devra contribuer, rapporte le communiqué, à accroître le rôle des autorités locales dans la fourniture de services de base.

Une première depuis plus de deux décennies

Comme pour l'institution de Bretton Woods, cette aide de l'UE intervient un peu plus de deux décennies depuis le dernier appui à la Somalie. L'UE, plus grand donateur du pays, a promis d'effectuer l'émission de son aide jusqu'en 2021. Une aide qui constitue une bouffée d'oxygène pour le gouvernement somalien qui fait face à une grave instabilité sécuritaire, notamment à cause des attaques du groupe terroriste al-Shabab.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :