Rwanda-Israël : Netanyahu sort le grand jeu pour Kagamé

 |   |  891  mots
Paul Kagamé en compagnie du président Reuven Rivlin (à droite) et du premier ministre Benyamin Netanyahu
Paul Kagamé en compagnie du président Reuven Rivlin (à droite) et du premier ministre Benyamin Netanyahu (Crédits : Reuters)
Le président rwandais effectue de nouveau une visite de deux jours en Israël où il est arrivé dimanche dernier. Accueilli avec tous les honneurs par les autorités de l’Etat hébreux, Paul Kagamé est considéré comme l’un des principaux alliés d’Israël en Afrique. A l’heure où Israël lance une véritable offensive sur le continent, le Rwanda compte profiter des opportunités d’investissements ainsi ouvertes afin de drainer plus d’IDE israéliens pour accompagner sa stratégie de développement. L’occasion pour l’Etat hébreu d’appâter d’autres pays africains et ainsi conforter davantage son retour sur le continent.

La lune de miel se poursuit de plus belle entre Paul Kagamé et Israël. A quelques jours du début de la campagne électorale pour les prochaines présidentielles à laquelle il se présente pour un 3e mandat, le président rwandais a estimé bon d'effectuer une nouvelle visite de deux jours à Tel Aviv où il est arrivé dimanche dernier. C'est avec tous les honneurs que Kagamé a été accueilli par les principaux responsables notamment le président Reuven Rivlin et le premier ministre Benyamin Netanyahu qui ont accueillit le président rwandais à la résidence officielle de Jérusalem. Un privilège auquel ni le président américain Donald Trump et ni le premier ministre indien n'avaient eu droit lors de leur dernières visites en Israël et qui témoigne du cachet particulier que l'Etat hébreux entend imprimer à cette visite, qualifiée de nouveau d'historique par la presse locale.

Le président Kagamé et les responsables israéliens ont échangé sur plusieurs aspects de la coopération qui lie désormais les deux pays avec cette fois, une attention particulière pour les échanges économiques.

« La coopération entre nos pays a fleuri dans de nombreux domaines parmi lesquels la technologie, l'agriculture et l'énergie, ainsi que la sécurité. Nous apprécions ce qu'Israël nous offre et compte nous offrir dans ces domaines et dans bien d'autres et nous sommes très heureux de travailler avec vous », a déclaré Paul Kagamé lors de la conférence de presse qui s'est tenue lors de la réception officielle de Jérusalem.

Le chef d'Etat rwandais a également indiqué que son pays est « impatient d'accueillir prochainement plus d'investisseurs privés israéliens ainsi que de renforcer ». D'autant que selon Kagamé, les engagements pris par Israël lors de la première tournée de Netanyahu dans 4 pays d'Afrique de l'Est durant l'été 2016 ont tous été respectés.

« Nous sommes impatients de renforcer notre coopération avec Israël sur des défis communs et des questions d'intérêt commun notamment la sécurité ». Paul Kagamé.

Le Rwanda, un allié stratégique d'Israël en Afrique

Le premier ministre israélien n'a pas tarit d'éloges à l'égard du chef de l'Etat rwandais. « Nous sommes très heureux de voir un excellent ami d'Israël, un excellent ami personnel, le président Paul Kagamé du Rwanda », s'est félicité Benyamin Netanyahu qui a effectué en 2016 une visite au Rwanda au cours de laquelle des projets de développement ont été lancés sur financement de l'Etat hébreux.

« Je pense qu'Israël est très chanceux de l'avoir comme ami et le Rwanda est très chanceux de l'avoir comme dirigeant. Bienvenue, mon ami ». Benyamin Netanyahou.

Au cours de la visite qui s'est achevée lundi, une réunion de travail a réunit les délégations des deux pays afin notamment d'échanger sur les voies et moyens visant à approfondir davantage la coopération bilatérale entre le Rwanda et Israël.

Le président Paul Kagamé a déjà effectué une visite de travail en 2008 en Israël, et en 2014, les deux pays ont signé un accord de coopération qui s'est traduit une année plus tard par l'ouverture d'une ambassade du Rwanda à Tel Aviv.

Depuis quelques années, Paul Kagamé se pose comme un des alliés d'Israël en Afrique avec comme ciment, l'histoire tragique vécue par les deux peuples qui ont fait face, à différentes époques, à un génocide. Le président rwandais est particulièrement intéressé par l'expérience menée par Israël pour « se relever et se reconstruire » et qu'il entend faire profiter son pays surtout au regard de l'expertise reconnue de l'Etat hébreu dans plusieurs domaines.

Le 26 mars dernier, le président Paul Kagamé a eu l'honneur d'être l'invité de marque de la conférence  annuelle de l'American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), le plus puissant lobby américain pro-israélien devant lequel il a affirmé qu'« Israël a le droit d'exister et de prospérer comme un membre à part entière de la communauté internationale ».

Des prises de position assez singulières au regard des relations assez difficiles et complexes qui lient depuis des décennies Israël avec les pays africains, même si ces derniers temps, l'Etat hébreu a engagé une véritable offensive diplomatique sur le continent. En juin dernier, Benyamin Netanyahu a ainsi été invité pour la première fois au sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement des 15 pays membres de la CEDEAO et en Octobre prochain à Lomé au Togo, un autre allié stratégique d'Israël sur le continent, se tiendra le premier sommet israélo-africain auquel plus d'une vingtaine de dirigeants africains sont annoncés.

Conscient de l'influence du chef d'Etat rwandais auprès de ses pairs du continent, Israël entend ainsi soigner ses relations avec Paul Kagamé et faire du renforcement de la coopération économique avec son pays un moyen de redorer son blason auprès des autres pays du continent. Depuis quelques temps, ces derniers se montrent d'ailleurs de plus en plus bienveillants à l'égard d'Israël, comme en témoigne la reprise par plusieurs pays de leurs relations diplomatiques avec l'Etat hébreu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :