Ethiopie : la diplomatie économique est toujours une priorité pour le gouvernement

 |   |  245  mots
(Crédits : Reuters)
Le gouvernement éthiopien compte toujours sur les missions diplomatiques pour relancer l'économie du pays. Le Premier ministre Hailemariam Desalegn est même allé jusqu'à solliciter les diplomates pour doubler les efforts afin d'attirer les investisseurs étrangers.

Le gouvernement éthiopien envisage de renforcer sa diplomatie économique. D'après le Premier ministre Hailemariam Desalegn, celle-ci constitue l'objectif prioritaire de l'Ethiopie sur le plan de la diplomatie internationale. Le responsable gouvernemental qui s'entretenait ce mardi 12 septembre avec des ambassadeurs, diplomates et hauts responsables du ministère des Affaires étrangères de l'Ethiopie, a incité ses interlocuteurs à travailler davantage pour attirer les investissements directs étrangers (IDE) et rechercher des investisseurs potentiels tout en accélérant le transfert de technologie conformément au plan prévu dans le second Plan quinquennal de croissance et de transformation (GTP-II), exécuté depuis 2015.

Impliquer les intellectuels et les chercheurs dans les relations étrangères

D'ailleurs, la conférence annuelle des ambassadeurs et consuls généraux éthiopiens qui s'est ouverte le 31 août dernier a évalué les performances du pays en termes d'exportations et de flux d'IDE. La même rencontre a permis d'évaluer les travaux diplomatiques mis en œuvre dans le courant de l'exercice budgétaire éthiopien 2016-2017, achevé en juillet dernier.

Afin d'atteindre les objectifs prioritaires du gouvernement, le Premier ministre a appelé le chef de la diplomatie éthiopienne à un renforcement de capacités et à plus d'application dans l'exécution des activités stratégiques. Selon lui, il est nécessaire de travailler avec des instituts de recherche afin de renforcer les initiatives de diplomatie publique, en mettant ensemble les intellectuels, hommes d'affaires, investisseurs et citoyens au profit des relations étrangères de l'Éthiopie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :