Industrie pharmaceutique : le Chinois Sansheng s’implante en Ethiopie

 |   |  237  mots
(Crédits : DR)
Sansheng Ethiopia Pharmaceuticals Plc, une entreprise chinoise de fabrication des produits pharmaceutiques va construire une usine en Ethiopie. Un investissement tombé à pic pour les autorités.

Alors que le 9 octobre dernier le gouvernement qui craignait des insurrections avait déclaré l'état d'urgence, les citoyens Ethiopiens s'inquiétaient pour une fuite des investisseurs étrangers. Mais bonne nouvelle pour Addis-Abeba, l'empire du milieu à travers Sansheng Ethiopia Pharmaceuticals Plc s'est plutôt engagé à investir de nouveau. Le géant pharmaceutique a lancé la construction d'une usine dans la ville de Dukem, à 40 kilomètre au sud de la capitale éthiopienne. Coût total de l'investissement : 85 millions USD, soit 42,5 milliards de FCFA.

Selon le ministre de l'Industrie, Mebratu Meles, cet investissement traduit un regain de confiance des investisseurs étrangers envers l'Ethiopie. « Il arrive au moment opportun, dans un contexte où notre pays se met sur la voie de la transformation socio-économique », a-t-il expliqué.

Plus de 400 emplois générés

Le projet d'usine de Sansheng Ethiopia Pharmaceuticals Plc attendue pour être un contributeur certain à l'économie, son ouverture devrait générer plus de 100 emplois aléatoires alors qu'une fois fonctionnelle elle va générer environ 300 emplois.

Mais ce n'est pas la première action de la Chine en Ethiopie. Début octobre dernier déjà le gouvernement Ethiopien avait inauguré une ligne ferroviaire reliant le pays à Djibouti, qui a été construite par une entreprise chinoise. L'empire du milieu est devenu un géant des investissements en Ethiopie et dans beaucoup d'autres pays africains, où les gouvernements ont trop souvent des soucis diplomatiques avec l'Occident.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :