Qui est Jay Lee, le nouvel homme clé d’eBay en Afrique ?

 |   |  400  mots
(Crédits : DR)
eBay vient de procéder à un relifting de son équipe dirigeante au niveau des régions. Parmi les têtes montées en grade, Jay Lee, nouvel homme clé du géant américain du courtage en ligne en Afrique.

Le nouveau « Monsieur Afrique » d'eBay est connu. Il s'appelle Jay Lee. Le géant américain de courtage en ligne a annoncé ce lundi 21 août sa nomination en qualité Senior vice-président pour l'Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) et ce, dans le cadre d'une vague de nomination de ses dirigeants régionaux.

Manager de carrière

Avant d'être affecté à ce nouveau terrain d'action, Jay Lee assurait la Vice-présidence régionale d'Asie Pacifique pour eBay. Diplômé en relations internationales et affaires de l'Université Brown (une université privée dans l'Etat de Rhode Island aux Etats-Unis) et titulaire d'un MBA de la Havard Business School, ce manager asiatique a démarré sa carrière en 1992 chez le cabinet international de conseil en management et stratégie The Boston Consulting Group (BCG). Après plus de sept ans de bons et loyaux services, il rejoindra en janvier 2000 la compagnie de télécommunication coréenne Thrunet en tant que CEO. Il fait son entrée chez eBay en 2002 en tant que General manager des activités du groupe en Asie Pacifique, avant d'être promu au grade de Vice-président de la même région où pendant tout son mandat, il « a guidé la croissance du portefeuille d'actifs d'eBay », témoigne la firme dans son communiqué de presse.

« [Jay Lee] a construit des positions de leader sur le marché en Corée, via nos marchés Gmarket et Auction, et en Australie via eBay.com.au. Il a été le pionnier des exportations transfrontalières en ligne des vendeurs basés en Chine vers la base de consommateurs mondiaux d'eBay, qui est devenu un canal important pour les entrepreneurs et les entreprises d'Asie. »

A la découverte d'un continent

Le nouveau patron Afrique d'eBay devra donc découvrir le continent où jusqu'à il y a encore un an, la firme jouissait d'une présence faiblement marquée par rapport au reste du monde. Mais depuis son partenariat avec la société d'e-commerce africaine MallforAfrica en juillet 2016, le géant américain du courtage en ligne entend lancer une sorte d'offensive sur ce marché qui pèserait pas moins de 75 milliards de dollars en 2015, selon les estimations du McKinsey Global Institute.

Mais à défaut de maîtriser l'Afrique, l'homme a le mérite d'avoir développé une expertise qui devrait servir à la nouvelle stratégie d'eBay à travers le continent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :