Gambie  : Adama Barrow annonce le retour à la laïcité

 |   |  304  mots
(Crédits : Reuters)
Adama Barrow, le président gambien est en train de dévoiler ses intentions en ce qui concerne les réformes qu'il compte mener à la tête de l'Etat gambien. Après son retour d'exil, le magnat de l'immobilier, qui a battu Yahya Jammeh à la présidentielle du 1er décembre 2016, a annoncé samedi plusieurs mesures dont le retour aux cinq jours ouvrables de la semaine et à la laïcité du pays. Ainsi, la Gambie perdra son étiquette islamique pour redevenir une République laïque.

La Gambie ne sera plus un « Etat islamique » comme voulu par Yahya Jammeh. Elle sera désormais un Etat laïc dénommé « République de Gambie ». Adama Barrow a annoncé cette mesure lors d'une conférence de presse donnée samedi dans sa villa privée à Brufut (15 km de Banjul). « La Gambie va désormais s'appeler République de la Gambie et non plus République islamique de Gambie », a-t-il dit. Le président Barrow qui a désormais pris les rennes de l'Etat gambien a fait part de sa volonté de gouverner dans l'intérêt du peuple. Le nouveau dirigeant a également appelé les citoyens gambiens à l'unité, loin de toute forme de divisions ethniques et politiques. Le nouveau président de Gambie compte également tenir sa promesse de ne faire que trois ans au pouvoir, comme il s'y était engagé vis-à-vis de la coalition de l'opposition qui l'a soutenu à l'élection présidentielle.

Retour au système de 5 jours ouvrables par semaine

A l'occasion de sa sortie médiatique, Adama Barrow a également annoncé qu'il allait restaurer le système des cinq jours ouvrables dans la semaine pour les travailleurs. Cette décision mettra ainsi fin à la mesure de quatre jours ouvrables qu'avait institués l'ancien président Yahya Jammeh. Le Chef de l'Etat a estimé que les jours ouvrables officiels du pays vont désormais du lundi au vendredi. Le volume horaire de travail par jour sera ainsi de huit heures (8h-16h) contrairement aux 10 heures (8h-18h) du régime de Jammeh en vigueur depuis des années. Au temps de Yahya Jammeh, les jours ouvrables du gouvernement avaient été réduits à quatre : du lundi au jeudi. Pour Adama Barrow, le retour à la semaine de cinq jours de travail permettra d'améliorer l'efficacité de la fonction publique gambienne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2017 à 19:04 :
Bravo ! J'espère que d'autres pays vont prendre votre exemple.
a écrit le 30/01/2017 à 15:05 :
C'est une bonne nouvelle.

"Une religion c'est une secte qui a réussi" W. Allen

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :