CEDAO : les Sénégalais, premiers bénéficiaires de la carte d’identité biométrique

Pour accélérer l'intégration régionale, la CEDEAO s'attaque à la libre circulation des personnes. Et pour cela l'ensemble sous régional a lancé un dispositif pour l'établissement d'une carte biométrique plus sécurisée. Le Sénégal est le premier pays à franchir le pas.
Ibrahima Bayo Jr.

2 mn

(Crédits : DR)

A partir du mois de novembre, les Sénégalais recevront leurs premières cartes d'identité biométriques en remplacement de leurs anciennes cartes au format numérique. Ils seront alors les premiers de la zone régionale de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) à bénéficier de ces nouvelles cartes dans le cadre d'un large mouvement de l'organisation sous régionale d'établir une carte pour favoriser la libre circulation des personnes au sein de son espace.

Lire aussi : UEMOA : Cotonou accueille la 5è édition de la FRI

Les opérations d'établissement des cartes biométriques ont été lancées, début octobre par le président sénégalais Macky Sall. Les Sénégalais devront s'inscrire auprès des 45 commissions administratives des préfectures. D'autres commissions installées au niveau des sous-préfectures et des communes assurent également la production des nouvelles cartes. Depuis octobre 2016 et jusqu'au mois d'avril 2017, les frais d'établissement de cette carte sont gratuits. Ils coûteront 10.000 FCFA (15 euros), une fois cette période transitoire passée.

Nouvelle carte, meilleure circulation régionale

Les cartes d'identité biométriques, plus sécurisées que les anciennes selon le gouvernement sénégalais, se verront incorporer une puce sécurisée et non visible. Celle-ci enregistrera des informations biométriques de son détenteur comme le nom et le prénom, le sexe, la date et lieu de naissance, l'adresse, la taille, la couleur des yeux, les empreintes digitales et la photographie. Les informations pourront être enrichies avec des données telles que le bilan de santé.

 La nouvelle carte fera office de carte d'identité nationale, de carte d'électeur, de permis de conduire, de carte bancaire ou de carnet de santé pour les Sénégalais en remplacement des anciennes cartes qui ne seront plus valables dans le pays débit 2017. Ce changement de carte s'inscrit dans une volonté de la CEDEAO de parachever l'intégration régionale en Afrique de l'Ouest.

Lire aussi : Sécurité maritime : la charte de Lomé signée et adoptée

 L'organisation sous régionale avait annoncé la délivrance d'une carte d'identité CEDEAO qui permettrait aux 320 millions de personnes de cet ensemble économique crée en 1975 et regroupant 15 Etats d'Afrique de l'Ouest. Le Sénégal est le premier pays de la zone à franchir le pas mais le mouvement devrait se généraliser dans l'ensemble pour une meilleure intégration régionale.

Les pays membres de la CEDEAO : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo.

Ibrahima Bayo Jr.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.