Scrutin présidentiel au Bénin : un premier tour sans incident majeur

 |  | 303 mots
Lecture 2 min.
Le président Patrice Talon a voté ce dimanche 11 avril à l'école primaire publique Charles guinot de Zongo à Cotonou, la capitale économique du Bénin.
Le président Patrice Talon a voté ce dimanche 11 avril à l'école primaire publique Charles guinot de Zongo à Cotonou, la capitale économique du Bénin. (Crédits : DR.)
Quelque cinq millions d'électeurs béninois ont été appelés aux urnes ce dimanche matin pour le premier tour de l'élection présidentielle. Le chef de l'Etat est désormais élu en duo avec un vice-président, au suffrage universel direct, pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois.

Les bureaux de vote, qui ont ouvert ce dimanche à 7h (heure locale) pour le scrutin du premier tour de l'élection présidentielle du Bénin, ont fermé à 16h, a constaté l'agence Xinhua à Cotonou, capitale économique du pays. Selon la loi électorale, les opérations de vote ont une durée de neuf heures après l'ouverture d'un bureau de vote.

Dans certains arrondissements de Cotonou et dans d'autres parties du pays où les électeurs ont exprimé leur suffrage dans les délais prévus par le Code électoral en vigueur dans le pays, les agents des bureaux de vote sont au dépouillement du scrutin avant de convoyer les résultats provisoires à la Commission électorale nationale autonome (CENA).

Après un léger retard dû à l'acheminement du matériel électoral, notamment les bulletins, dans les arrondissements de certaines communes, le premier tour du scrutin présidentiel s'est déroulé normalement, sans aucun incident majeur, avec une faible participation des électeurs par endroit, selon la Radio nationale.

Par contre, selon les observateurs de la plateforme électorale des organisations de la société civile (OSC), les opérations de vote n'ont pas pu avoir lieu dans certaines villes du Centre du pays, notamment à Savè, dans la commune de Bantè, précisément dans les arrondissements de Gouka, Koko, Agoua et Akpassi et à Tchaourou centre aussi, où aucun poste de vote n'était ouvert.

Quelque cinq millions d'électeurs béninois ont été appelés aux urnes ce dimanche matin pour le premier tour de l'élection présidentielle. Il s'agira de la septième présidentielle dans ce pays depuis février 1990. En vertu du nouveau code électoral, le chef de l'Etat est élu en duo avec un vice-président, au suffrage universel direct, pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :