Bénin  : un nouveau gouvernement de 24 ministres sans grand changement

 |   |  545  mots
Patrice Talon, président du Bénin.
Patrice Talon, président du Bénin. (Crédits : Reuters)
Le président béninois, Patrice Talon, a procédé jeudi 5 à un remaniement ministériel. La nouvelle équipe gouvernementale est composée de 24 ministres et n'a connu que quelques légers changements avec 6 nouveaux noms et 3 départs.

On ne change pas une équipe qui gagne ! C'est quelque peu le principe qui a prévalu lors de la composition du nouveau gouvernement béninois, dont la liste a été rendue publique dans la soirée de ce jeudi. La nouvelle équipe est composée de 24 ministres avec six entrants et trois départs. Aucun changement majeur n'est à relever dans la composition du nouveau cabinet, au sein duquel, tous les anciens ténors et fidèles du président Patrice Talon, ont été reconduits. A relever toutefois que parmi les nouveaux arrivants, on notera le retour de l'ancien ministre des Infrastructures et des transports, Hervé Hêhomey, pourtant limogé en 2017.

Parmi les départs, Marie-Odile Attanasso, qui était jusque-là ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, un poste confié désormais à Éléonore Yayi. Le ministre du Commerce, Serges Ahissou, quitte également le gouvernement et cède son portefeuille à Sadia Alima Assouma. Le dernier départ concerne le portefeuille des Affaires sociales et de la microfinance où Bintou Chabi Adam Taro a été remplacée par Véronique Mèwanou.

Le chef de l'Etat béninois a profité de ce remaniement pour créer de nouveaux départements ministériels avec l'éclatement d'anciens ministères ou le changement de dénomination pour d'autres, ce qui a permis l'intégration de nouveaux titulaires dans le nouveau gouvernement composé pour l'essentiel des membres des formations issues du bloc de la majorité présidentielle.

Ci-après la liste complète du nouveau gouvernement :

- Ministre d'Etat chargé du Plan et du Développement : Abdoulaye Bio Tchané

- Ministre de la Justice et de la Législation : Sévérin Quenum

- Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération : Aurélien Agbénonci

- Ministre de l'Economie et des Finances : Romuald Wadagni

- Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique : Sacca Lafia

- Ministre du Cadre de vie et du Développement durable : José Didier Tonato

- Ministre de l'Agriculture de l'Elevage et de la Pêche : Gaston Dossouhoui

- Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance locale : Alassane Seidou

- Ministre du Travail et de la Fonction publique : Adidjatou A. Marthys

- Ministre des Affaires sociales et de la microfinance : Véronique Mèwanou

- Ministre de la Santé : Benjamin Hounkpatin

- Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Eléonore Yayi

- Ministre des Enseignements secondaire technique et de la Formation professionnelle : Mahougnon Kakpo

- Ministre des Enseignements maternel et primaire : Karimou Salimane

- Ministre de l'Economie numérique et de Digitalisation: Aurelie Adam Soulé

- Ministre des Infrastructures et des Transports : Hervé Hèhomey

- Ministre de l'Industrie et du Commerce : Sadia Alima Assouma

- Ministre de l'Energie : Dona Jean Claude Houssou

- Ministre de l'Eau et des Mines : Samou Seidou Adambi

- Ministre des Petites et moyennes entreprises et de la Promotion de l'emploi : Modeste Kérékou

- Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts : Jean-Michel Abimbola

- Ministres des Sports : Oswald Homeky

- Ministre de la Communication et des Postes : Alain Orounla

- Ministre délégué auprès du président de la République chargé de la Défense nationale : Fortuné Alain Nouatin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :