Mali : l'ancien ministre des Affaires étrangères Moctar Ouane devient Premier ministre de transition

La nomination d'un civil au poste de Premier ministre devrait être suivie d'une levée des sanctions imposées par la CEDEAO à l'encontre du Mali.

1 mn

(Crédits : DR.)

L'ancien ministre malien des Affaires étrangères Moctar Ouane a été nommé dimanche Premier ministre de transition du Mali, a annoncé un décret du président de transition Bah N'Daw.

Né en 1955, Ouane avait occupé le poste d'ambassadeur du Mali auprès des Nations unies entre 1995 et 2002, et ministre des Affaires étrangères sous la présidence de l'ancien président Amadou Toumani Touré. Il est actuellement Délégué général à la paix et à la sécurité de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Selon la Charte de transition adoptée par quelque 500 représentants des forces politiques du Mali, Ouane devra former un gouvernement de transition composé au maximum de 25 membres.

Suite à l'investiture du président de transition Bah N'Daw, les responsables de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont annoncé à Bamako que la levée des sanctions imposées au Mali suite à la prise du pouvoir par le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) serait désormais liée à la nomination d'un Premier ministre civil.

Selon le communiqué final du mini-sommet tenu à Accra le 15 septembre, toutes les sanctions imposées à l'encontre du Mali seraient levées dès la nomination effective du président et du Premier ministre de transition.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 05/10/2020 à 11:21
Signaler
Trop de tribunes, trop de publicité pour les personnalités, des sujets superficiels. Où est passée votre pertinence avec vos grands dossiers et vos analyses? Emportée dans votre pâle copie de Jeune Afrique. Monnayer les interviews et faire la pub des...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.