Le Nigeria et la Chine concluent un accord "Swap" de 2,4 milliards de dollars

Les Banques centrales chinoises et nigérianes viennent de conclure un accord d’échange de devises valorisé à 2,4 milliards de dollars. Ce "swap" qui durera 2 ans, devrait permettre de rééquilibrer la balance commerciale entre les deux pays qui reste largement déficitaire pour le Nigeria.

2 mn

(Crédits : Reuters)

Le Nigeria et la Chine viennent de conclure un accord d'échange de devises, d'une valeur de 2,4 milliards de dollars pour renforcer leurs liens commerciaux et réduire la nécessité d'utiliser le dollar dans le commerce bilatéral. Un accord qui a été ratifié entre les Banques centrales des deux pays et qui a donné le feu vert à l'échange de 15 milliards de yuans ou 720 milliards de nairas à Beijing.

Cet accord devra durer plus de deux ans, et permettra de «fournir de la liquidité en naira aux entreprises chinoises et fournira respectivement de la liquidité en renminbi aux entreprises nigérianes, ce qui devra améliorer la rapidité, la commodité et le volume de transactions entre les deux pays». Sur le terrain, cela facilitera aux entreprises nigérianes l'importation de pièces de rechange et des matières premières de Chine, ce qui fluidifiera au passage leurs transactions avec les banques locales.

Rééquilibrer la balance commerciale

La Chine est le deuxième partenaire commercial du Nigeria après les Etats-Unis, avec un volume d'échange totalisant 9,2 milliards de dollars en 2017. Le Nigeria importe auprès de la Chine pour 7,6 milliards de dollars de produits, y compris du textile et des machines, alors que les nigériane vers la Chine ne dépassent pas les 1,6 milliards de dollars et sont principalement composée de pétrole et de gaz.

Ce rapprochement monétaire entre les deux pays s'explique également par la pénurie de dollars qui a touché le Nigeria après l'effondrement des cours du pétrole en 2014. Abuja a ouvert des guichets de change pour les investisseurs étrangers, baptisés Nafex pour maintenir les flux de capitaux où le naira a été autorisé à s'affaiblir. Le swap de devises avec la Chine a été calculé au taux officiel de la Banque centrale nigériane à près de 305 nairas/dollar, plutôt que les 360 nairas/dollars pratiqués par les Nafex. Pékin a déjà signé plusieurs swaps de devises avec les marchés émergents, en 2015, un swap d'une valeur de 4,8 milliards de dollars avait notamment été conclu avec l'Afrique du Sud.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.