Dette publique : la Côte d'Ivoire lève 33 milliards Fcfa sur le marché de l'UEMOA

 |   |  170  mots
Sur 35,5 milliards Fcfa ciblés initialement, le Trésor ivoirien n'a retenu au final que 33 milliards Fcfa.
Sur 35,5 milliards Fcfa ciblés initialement, le Trésor ivoirien n'a retenu au final que 33 milliards Fcfa. (Crédits : Leonhard Foeger)
Pour son émission par adjudication de bons assimilables du trésor le 12 février dernier sur le marché de l'UEMOA, la Côte d'Ivoire a réussi à atteindre un montant des soumissions globales élevé à 35,5 milliards de francs CFA. Le Trésor ivoirien n'en a cependant pas retenu 2,5 milliards Fcfa, levant ainsi un total de 33 milliards Fcfa.

Suite à son émission par adjudication de bons assimilables du trésor (BAT) 2019 sur le marché de financier de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) le 12 février dernier, la Côte d'Ivoire s'est vue proposer une somme de 35,5 milliards de francs CFA au titres de soumissions globales. Mais selon les sources officielles, la 1ère économie d'Afrique de l'ouest francophone n'a pas retenu la totalité des soumissions obtenues lors de l'opération.

Lire aussi : Madagascar : bonnes perspectives économiques pour le début de mandat de Rajoelina «TGV» [FMI]

En effet, le Trésor ivoirien n'a retenu que 33 milliards de francs CFA de ce montant soit 2,5 milliards de francs CFA de moins que la somme mobilisée initialement. Quant au taux de rendement moyen pondéré de cette opération, les sources indiquent qu'il était de 6,10% tandis que le taux d'intérêt marginal de l'opération était de 5,80%.

Rappelons que lors de cette opération, la Côte d'Ivoire a mis en adjudication un montant de 35 milliards de francs CFA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :