Port de Cotonou : le trafic de marchandises a atteint 2,5 millions de tonnes au premier trimestre de l'année

Le Port autonome de Cotonou a enregistré un flux plus de 2,5 millions de tonnes de marchandises au premier trimestre de l'année 2019. Ces dernières sont composées de divers produits, entre autres le riz en vrac, les engrais, le poisson congelé en vrac, le fer et les lubrifiants.
Les activités du port autonome de Cotonou participent à 90% des échanges commerciaux.
Les activités du port autonome de Cotonou participent à 90% des échanges commerciaux. (Crédits : DR)

A l'occasion des Journées portes ouvertes du Port autonome de Cotonou (PAC) organisées le week-end dernier, les autorités béninoises ont révélé les deniers chiffres sur le trafic de marchandises (import, export et en transbordement) qui a enregistré plus de 2,5 millions de tonnes de marchandises au premier trimestre de l'année.

Dans les détails, le tonnage des conteneurs en import a reculé en glissement annuel à fin mars 2019 à 1,22 millions de tonnes, contre 1,44 millions de tonnes en 2018 . «Le cargo divers représente 24% du tonnage total importé au port de Cotonou, soit environ 535.000 tonnes», note-t-on relèvent les autorités du port. Les marchandises importées sont composées surtout du riz en vrac, qui représente l'essentiel des produits dits «divers», en plus des engrais, de poissons congelés en vrac, du fer, et de lubrifiants.

Lire aussi : Bénin : Heurts autour de la résidence de Boni Yayi, les éléments déclencheurs

En ce qui concerne le tonnage du vrac liquide, il a baissé à fin mars 2019 à 310 000 à fin, contre 380 000 tonnes à fin mars 2018. Quant au tonnage du vrac sec (essentiellement les produits de base pour les cimenteries), il a affiche un volume de 130 000 tonnes, alors que le matériel roulant a augmenté de 8% jusqu'à 60 000 tonnes, équivalent à près de 38 000 véhicules enregistrés par les services du port.

Hausse des volumes à l'export

Pour les exportations, leurs volumes affichent par contre une nette évolution, puisque la campagne cotonnière qui a démarré en mars 2019 a montré le double du tonnage en export, comparé au mois précédent, avec près de 280 000 tonnes.

Lire aussi : Bénin : un ministre limogé dans une affaire de cession de domaines publics

A noter que les fluctuations des activités du port de Cotonou ont un impact important sur l'économie béninoise. Selon les données du ministère de l'Economie, les activités du port participent à 90% des échanges commerciaux et jusqu'à 60% du PIB. Il contribue également de manière importante à la mobilisation des recettes douanières (entre 80% et 85%) et aux recettes fiscales (entre 45% et 50%).

E-GOV : Quelles stratégies pour des services publiques performants ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.