Algérie  : Sonatrach revalorisera-t-elle les salaires de ses employés  ?

La compagnie pétrolière nationale algérienne pourrait à compter de l'année prochaine procéder à une revalorisation des salaires de ses employés. Selon le patron de la Sonatrach qui évoquait les grands chantiers de 2019, les ressources humaines constituent plus que jamais une priorité.

1 mn

(Crédits : Reuters)

L'un des plus importants chantiers pour l'année prochaine à la compagnie pétrolière nationale algérienne, Sonatrach, concerne les ressources humaines. C'est ce qu'a laissé entendre ce mardi le PDG de l'entreprise publique, Abdelmoumen Ould Kaddour, qui a indiqué que la Sonatrach envisageait de revaloriser les salaires de ses employés en 2019. La priorité, «c'est revoir toute l'organisation des ressources humaines», a confié le responsable de la compagnie algérienne d'hydrocarbures qui a expliqué qu'une étude a été menée pour savoir comment le personnel de Sonatrach est payé.

«Dans tous les pays du monde qui ont la même organisation que la nôtre, c'est-à-dire, les compagnies pétrolières nationales, la Sonatrach est classée dernière du point de vue du salaire ... Nous ne pouvons pas continuer comme cela. Ces dernières années, nous avons perdu 16 000 employés. Et si on continue à perdre des employés, nous ne pourrons pas tenir le cap de la qualité que nous avons», a-t-il fait remarquer, lors d'un point de presse tenu à l'aéroport de Timimoun, suite à une tournée effectuée dans des villes du sud qui intervient dans les cadres des actions sociales de la Sonatrach.

D'importants chantiers en vue

Les ressources humaines ne constituent pas les seuls chantiers importants de la Sonatrach pour 2019. Selon Ould Kaddour, la compagnie envisage également l'augmentation des capacités de production, la joint-venture de trading ainsi que l'inauguration de la raffinerie de Sidi R'Zine à Alger.

Concernant la volatilité des prix de pétrole, Abdelmoumen Ould Kaddour a confié qu'il était difficile de faire une planification pour 2019. «Pour l'instant, ce que nous voulons obtenir, ce sont les engagements que nous avons pris», tout en espérant que le baril se stabilise autour des 70 et 80 dollars pour pouvoir planifier les investissements à venir.

1 mn

ConnectLive54 - Cybersécurité : Quelles stratégies pour les entreprises ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.