Pétrole : le Niger confirme la découverte d’un nouveau bassin par la Sonatrach

 |   |  319  mots
(Crédits : Reuters)
Le gouvernement nigérien confirme la découverte d’un bassin pétrolier au nord du pays par le géant algérien Sonatrach.

La Sonatrach a découvert un bassin pétrolier à Kafra, une région du nord du pays frontalière avec l'Algérie, confirme le gouvernement dans un communiqué publié à l'issue du Conseil des ministres de ce jeudi 15 novembre et lu à la télévision publique.

Il aura fallu trois mois à la compagnie algérienne pour mettre la main sur ce bassin. Selon la note ministérielle, le forage a été réalisé entre décembre 2017 et février 2018.

La Sonatrach a obtenu en 2005 un permis de prospection à Kafra qui été converti en un Contrat de partage de production (CPP) signé en août 2015. En février dernier, la firme algérienne avait annoncé des indices positifs obtenus après forage, préférant -avec l'accord du gouvernement- la prudence, pour éviter d'aller trop vite en besogne. En conseil des ministres ce jeudi, le gouvernement a approuvé un avenant à ce CPP afin d'établir une estimation des réserves et déterminer les quantités additionnelles à découvrir pour la mise en production de ce nouveau bassin.

D'ores et déjà, la Sonatrach et le gouvernement nigérien se sont entendus pour le lancement de l'exploitation d'ici fin 2018. Avec la mise en service de ce puits, Niamey espère majorer sa production pétrolière de 90 000 barils par jour pour atteindre les 110 000 barils par jour.

Par ailleurs, les autorités nigériennes prévoient la construction d'un oléoduc pour évacuer vers le Cameroun via le Tchad son pétrole brut destiné à l'export.

Quatrième producteur d'uranium au monde, le Niger tente depuis 2011 -date de lancement de la production locale de pétrole- de faire de l'or noir une source de revenue conséquente pour l'économie nationale. Selon l'Agence de presse nigérienne citant l'ambassade du Niger en Chine, l'exploitation pétrolière aurait rapporté plus de 600 milliards de Fcfa au cours de ces sept dernières années.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/09/2019 à 10:42 :
Nous avons bien des ressources souterraines, et on dit que nous sommes pauvre, je suis d'accord,
Mais une découverte faite ne veux pas dire vider le sol sans arrière pensée. Notre jeunesse aura Bien besoin de quoi à survivre le future.
Pensé au futur sera le meilleur pour nous tous

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :