Industrie automobile  : bientôt une usine d'assemblage en Ouganda

 |   |  213  mots
(Crédits : DR.)
L'Ouganda va bientôt lancer une nouvelle usine d'assemblage de véhicules, a indiqué Isaac Paul Musasizi, directeur général de la société publique ougandaise Kiira Motors. Le projet nécessitera un investissement public de 263 millions de dollars.

Pour répondre à la demande intérieure, l'Etat ougandais s'apprête à ouvrir une usine d'assemblage de véhicules. Dans une interview accordée à l'agence Bloomberg, Isaac Paul Musasizi, directeur général de la société publique ougandaise Kiira Motors a indiqué que le projet nécessitera un investissement public de 263 millions de dollars, alors que la phase de démarrage sera financée à hauteur de quelque 40 millions de dollars.

La future unité qui sera en activité d'ici 2021vise une production annuelle de 5 000 véhicules avec une capacité à terme de 150 000 unités. Les lignes d'assemblage recevront des pièces d'autobus, de camions, de camionnettes et de véhicules utilitaires sport. La production, elle, sera dédiée à la fois à la fabrication et à l'assemblage, a révélé Musasizi.

La sous-région comme nouveau marché


L'industrie automobile ougandaise vise désormais le marché sous-régional : le marché combiné des véhicules de tourisme et utilitaires pourrait doubler au cours des treize prochaines années pour atteindre près de 630 000 véhicules par an dans les cinq pays membres de la Communauté de l'Afrique de l'Est (Ouganda, Kenya, Tanzanie, Rwanda et Burundi). Un avenir qui constituerait une opportunité pour l'économie ougandaise.

Lire aussi : Ouganda : les écologistes se mobilisent pour bloquer le financement du pipeline

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :