Cameroun : un guichet unique pour renforcer la compétitivité des PME

 |   |  312  mots
Au Cameroun, les PME représentent aujourd'hui près de 90% du tissu industriel et participent à hauteur de 35% du PIB.
Au Cameroun, les PME représentent aujourd'hui près de 90% du tissu industriel et participent à hauteur de 35% du PIB. (Crédits : DR)
Pour les autorités camerounaises, la création d'un guichet unique serait un grand atout pour le secteur privé. Le ministère camerounais des PME, de l'économie sociale et de l'artisanat assure que celui-ci devrait renforcer la compétitivité de la petite entreprise camerounaise.

Au Cameroun, les petites et moyennes entreprises (PME) représentent près de 90% du tissu industriel et participent aujourd'hui à hauteur de 35% du PIB. Pour le gouvernement, le guichet unique peut aider à redynamiser le secteur privé en soutenant les activités des PME.

Jeudi dernier, le ministère camerounais des PME, de l'économie sociale et de l'artisanat a expliqué que la création de ce guichet devrait renforcer la compétitivité des PME. Le département gouvernemental a indiqué que le rôle du guichet unique est de recevoir toutes les demandes de PME souhaitant bénéficier de l'encadrement de l'Agence des petites et moyennes entreprises (APME.

«Il faut avouer que nous faisons plus que ce que nous devons faire, parce que nous accompagnons même les PME à mieux peaufiner leurs documents, avant qu'elles n'arrivent pour avis au ministère des Finances », a confié le directeur général de l'APME, Jean-Marie Louis Badga, cité par la presse locale.

Appui à l'exécution des programmes d'investissement

Selon Badga, l'APME aide également les PME à obtenir les visas nécessaires à l'exécution des programmes d'investissement, d'obtenir des visas nécessaires pour le personnel étranger pendant la durée de la validité de l'acte d'agrément.

«Notre mission est aussi d'assister les entreprises agréées dans les démarches nécessaires à l'exécution des programmes d'investissement y compris l'accès aux installations publiques y afférentes, d'établir en liaison avec les services techniques compétents des procédures simplifiées par type d'activités», a détaillé directeur général de l'APME.

Notons qu'à ce jour, le Cameroun dispose de deux guichets. Un premier au niveau de l'APME qui constitue un guichet spécial pour les PME, et un second guichet situé au sein de l'Agence de promotion des investissements (API), qui offre ses services aux grandes entreprises et aux entreprises étrangères.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :